impression
evreux.catholique.fr

Evénement

retour à l'agenda

Informations
associées

Thèmes  
Les thèmes suivants sont associés à cet événement.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder à l'agenda.
Les résultats présentés correspondront au thème choisis.
accéder aux thèmes dans l'agenda

Mouvements  
Cet événement est associé aux mouvements suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des mouvements associés.
accéder aux pages des mouvements

  • Cet événement n'est associé à aucun mouvement.

Services  
Cet événement est associé aux services suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des services associés.
accéder aux pages des services

Diffusion  
Cet événement est également publié dans ces autres rubriques d'actualité.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder directement à ces rubriques d'actualités.
l'évènement dans les actualités

du Lundi 12 novembre 2012
au Mercredi 21 novembre 2012

Pèlerinage en Terre Sainte 

Un pélerinage diocésain, présidé par le vicaire gal le Père Michel Daubanes

Témoignages de participants:

Impressions de terre Sainte

C’est un pèlerinage et non un voyage touristique, nous avait prévenu notre vicaire général : Michel Daubanes.

En effet ce fut une vraie démarche de foi sur les routes bibliques avec la prière des heures le matin et le soir , avec l’eucharistie célébrée dans des lieux clés de notre périple, avec des méditations sur des passages bibliques bien choisis , correspondants aux lieux, avec des rencontres de témoins vivant douloureusement le situation politique de ce pays et nous invitant à chaque fois à prier pour les chrétiens du Moyen Orient.
Comme les nomades dans le désert nous avons fait halte au bord des puits : à Beer-Shéva avec Abraham, à Nazareth avec Marie, à Sichem avec la Samaritaine…à Bethléem nous avons fait mémoire de la Naissance du Christ et rencontré une sœur qui accueille les jeunes filles mères musulmanes qui accouchent prématurément et abandonnent leur enfant par crainte des représailles familiales.
Nous avons eu la joie de pénétrer en territoire occupé à la rencontre des palestiniens de Taybeh, de Naplouse et de Bethléem. Ils vivent difficilement car ils dépendent en tout d’Israël qui a installé un blocus depuis de nombreuses années ; leurs déplacements sont très limités, les tracasseries sont journalières et le manque de travail pour les jeunes est source de révolte et de violence. Nous avons entendu leur cri et nous ne pouvons rester sourd à leur appel : Ils nous demandent de prier pour eux car Dieu entend le cri des hommes. Prions pour que leur espoir ne faiblisse pas et que la haine ne remplace pas la tolérance.
Nazareth, le mont Thabor et le lac de Galilée avec le mont des Béatitudes : tous ces lieux de paix où Jésus a grandi, a enseigné, a nourri des foules, furent pour nous aussi des lieux de ressourcement avant d’arriver à Jérusalem.
Jérusalem : grande ville moderne, grouillante de tant de races, de peuples, de religions où nous nous sommes replongés dans les horreurs de la Shoah au Yad Washem : lieu de mémoire de tous ceux qui sont morts : hommes, femmes, enfants et de tous les justes qui les ont sauvés. Nous sommes remontés dans l’histoire grâce à la pédagogie de notre guide juive israëlienne : Guila. Au musée du Livre et de l’archéologie nous avons pu observer des maquettes nous représentant l’évolution de la ville depuis David jusqu’à l’époque des grecs et des romains. Nous ne pourrons jamais oublier le chemin de croix  où derrière la souffrance et les outrages subis par Jésus nous avions les violences subies par nos frères palestiniens à côté de nous. Au Saint Sépulcre, nous avons célébré la Résurrection du Christ et la victoire de la Vie sur la mort avec la liturgie de la veillée pascale.
En bons normands si proches du Bec Hellouin, nous avons fait halte à Abou-Gosh : monastère fille du Bec où nous avons rencontré le frère Olivier et célébré avec la communauté l’eucharistie.
Un grand bravo pour l’organisation à Dominique Masson dont ce fut le premier pèlerinage en Israël, pour la cohésion, l’amitié et l’exactitude des 48 membres du groupe, pour les homélies et leur disponibilité à nos quatre prêtres. Ce fut un temps de grâce et de bienfaits  que nous souhaitons à beaucoup de vivre un jour.

Chantal et Marc Bréant

J’avais depuis longtemps le désir de connaître ce pays où Jésus a vécu et qu’Il a parcouru durant sa vie publique.
Cela a été un réel  bonheur de pouvoir vivre cette aventure, de découvrir les lieux de la Bible, de pouvoir mettre des images sur des mots, des textes.
Les souvenirs vont me permettre de repenser à ces moments exceptionnels et les témoignages inoubliables qui nous ont été donnés :
-    Venez nous visiter, nous avons besoin de vous rencontrer.
-    Priez pour la paix, pas simplement pour les habitants de Terre Sainte, mais aussi pour les pays du Moyen Orient car la paix ne peut-être que globale.
Cette expérience m’a marquée profondément et sera un tournant dans ma vie spirituelle. J’ai avancé et je poursuivrai mon chemin vers toujours plus d’amour.

Françoise ADAM  - Paroisse Pays  de Conches

De retour à la vie quotidienne les mots qui restent se disent : découverte, joie, paix intérieure, fraternité.
Que de choses à dire de tous ces lieux chargés d’histoire et de foi ! Bien sur il y a les grands : Nazareth et Marie, Bethléem et la grotte de la nativité, Jérusalem et le saint sépulcre ; mais il y a aussi ces sites tous simples : le tombeau du juste avec la pierre roulée ;  l’ancienne maison palestinienne, où une sœur nous a expliqué la vie et l’organisation des maisons au temps de Jésus, quel éclairage pour comprendre les paraboles !  Le puits de Jacob, qui donne de l’eau depuis 4000 ans et auprès duquel Jésus rencontre la samaritaine et tant d’autres souvenirs.
Comment ne pas parler de nos eucharisties quotidiennes qui étaient un moment de vrai communion, nous nous sentions  proches les uns des autres, chantant et répondant d’un même cœur. Autre moment de grand partage, le chemin de croix dans les rues de Jérusalem, là, dans ces rues, nous avons croisé  des personnes qui  aujourd’hui vivent aussi un chemin de douleurs.
Aujourd’hui il reste aussi à transmettre le message de nos frères chrétiens palestiniens, ils ont besoin de nos prières, ils sont peu nombreux et rencontrent de multiples difficultés ; leur courage et leur foi sont bouleversants, ils connaissent la difficulté du pardon, ils le vivent en permanence.
Ce pèlerinage est un moment de grâce dans la vie, encore merci à tous  les responsables de son organisation.

Françoise Drucbert

 

SimpleViewer requires Macromedia Flash.Get Macromedia Flash. If you have Flash installed, click to view gallery