impression
evreux.catholique.fr

Evénement

retour à l'agenda

Contact

M. Dominique MASSON
02 32 33 07 70

Informations
associées

Thèmes  
Les thèmes suivants sont associés à cet événement.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder à l'agenda.
Les résultats présentés correspondront au thème choisis.
accéder aux thèmes dans l'agenda

Mouvements  
Cet événement est associé aux mouvements suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des mouvements associés.
accéder aux pages des mouvements

  • Cet événement n'est associé à aucun mouvement.

Services  
Cet événement est associé aux services suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des services associés.
accéder aux pages des services

Diffusion  
Cet événement est également publié dans ces autres rubriques d'actualité.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder directement à ces rubriques d'actualités.
l'évènement dans les actualités

Dimanche 09 septembre 2012

Pèlerinage du Père Laval  11:00, Pinterville

Chaque année, normands et mauriciens, chrétiens, musulmans, indous pinterville
se retrouvent à Pinterville pour fêter et prier
le Bienheureux Jacques Désiré Laval,
surnommé l'Apôtre des pauvres par les Mauriciens, né au village de Croth dans la Vallée de l'Eure en Haute-Normandie.

En avril 1979 à Rome, Jacques-Désiré LAVAL est déclaré Bienheureux par le Pape Jean-Paul II.

Jacques-Désiré LAVAL est toujours vénéré à l'Ile Maurice et ceux de là-bas actuellement en France se réunissent chaque année à Pinterville avec bien des chrétiens normands pour le prier et demander son intercession.

Extrait d'un témoignage:

"Il est toujours agréable d’arriver de bonne heure sur les lieux du pèlerinage, encore calmes.
Ici, en bordure de la place joliment pavée, Christine prépare son stand de fleurs et de bougies.
A l’intérieur de l’église, Denise accueille les premiers pèlerins mauriciens et, depuis qu’elle-même est allée à l’île Maurice, elle les laisse toucher le buste représentant le Père Laval. Des pèlerins sont en prière, dans le chœur.
Dominique, Jean-Yves et les responsables mauriciens peaufinent les installations tandis que les musiciens vérifient la sonorisation et accordent leurs instruments.
A l’autre extrémité de la rue, Guy et les jeunes de l’Hospitalité de Lourdes (Confrérie dont les memebres accompagnent les malades sur les lieux de pèlerinage. NDLR) accueillent les voitures et les cars pour les diriger vers le parking.  

Enfin, les frères de charité (Association de paroissiens qui assurent bénévolement les inhumations et participent aux offices religieux.NDLR) se regroupent et accueillent évêque et porteurs d’offrandes pour la photo souvenir. La procession à travers le village peut commencer. Les premiers chantent de tout leur cœur, puis les couplets se décalent et la fin de la procession se fait dans un silence religieux.
Célébration inter générations et inter communautés
Cette année, des jeunes de la communauté chrétienne locale participent à la célébration, sous l’autorité de Père Jérôme, curé de la paroisse. Les servants d’autel (anciennement "Enfants de choeur")  se font discrets mais efficaces ;
L’évêque d'Evreux, Mgr christain Nourrichard développera dans son homélie « l’année de la Foi » et précisera le contenu de sa lettre pastorale.
La foule est là, priante, attentive puis, comme le dira gentiment l’évêque, a rendu grâce par les paroles échangées avec les voisins, après la communion, moment où tous se sont sentis aimés.
Les uns, catholiques, ont communié, les autres se sont approchés, les bras croisés, et ont reçu la bénédiction.
Un diacre (laïcs ordonnés,  partenaires de la mission, partenaires des prêtres et partenaires des laïcs), mauricien est présent, aux côtés de l’aumônier Père Guy Rose.
Dans l’assemblée se côtoient vieux messieurs en costume, jeunes en T-shirt floqués du dessin de l’île Maurice. Une femme est là, avec sa fille adolescente : la dernière fois qu’elle était venue à Pinterville, elle avait l’âge de sa fille. Elle ne reconnaît pas grand-chose. Une grand-mère se souvient combien la marche à travers l’île Maurice était douloureuse pour les pieds, au cours du pèlerinage à Père Laval mais joyeuse aussi et elle pense à ceux de l’île Maurice réunis aujourd’hui pour prier."
Françoise Piéplu

Pour aller plus loin sur Jacques Désiré Laval

SimpleViewer requires Macromedia Flash.Get Macromedia Flash. If you have Flash installed, click to view gallery