impression
evreux.catholique.fr

Evénement

retour à l'agenda

Contact

Mme Béatrice SCHENCKERY
02.32.62.19.93
contact mail

Informations
associées

Thèmes  
Les thèmes suivants sont associés à cet événement.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder à l'agenda.
Les résultats présentés correspondront au thème choisis.
accéder aux thèmes dans l'agenda

Mouvements  
Cet événement est associé aux mouvements suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des mouvements associés.
accéder aux pages des mouvements

  • Cet événement n'est associé à aucun mouvement.

Services  
Cet événement est associé aux services suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des services associés.
accéder aux pages des services

Diffusion  
Cet événement est également publié dans ces autres rubriques d'actualité.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder directement à ces rubriques d'actualités.
l'évènement dans les actualités

Dimanche 13 janvier 2013

Confirmands, confirmés, néophytes: temps forts,  15:00, Evreux - espace Nétreville

Lors de cette rencontre
il leur a été remis le Credo.

A cette occasion, le Père Michel Daubanes est intervenu.
En voici un résumé.

Le Credo, notre symbole de foi est le cœur de la foi résumé en quelques mots.

Nous ne finirons jamais de le comprendre. Cela reste toujours un mystère.
Dans l’Ecriture, après la Résurrection, le 1er cri de foi qui a servi à écrire l’ensemble du Nouveau testament se trouve en 1 Co 15,3 : « Je vous ai donc transmis en premier lieu ce que j'avais moi-même reçu, à savoir que le Christ est mort pour nos péchés selon les Ecritures, qu'il a été mis au tombeau, qu'il est ressuscité le troisième jour selon les Ecritures, qu'il est apparu à Céphas, puis aux Douze. Ensuite, il est apparu à plus de 500 frères à la fois (….), ensuite il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres».

Je crois à cette Résurrection, elle me fait vivre et j’en témoigne, c’est le Kérigme, le credo.
Chaque phrase est partagée avec les autres chrétiens car c’est une bonne « source ». le « JE » crois en Dieu est en même temps le  « NOUS » ecclésial.

Nous sommes dans l’année de la foi, c’est aussi le 50ème anniverssaire de l’ouverture du Concile Vatican II. Il est très important de célébrer cet anniversaire, afin de « Stimuler notre foi ». Profitons de cette année pour redécouvrir ce qui constitue notre foi : la Parole de Dieu, la prière, le catéchisme…

Dans la lettre de Benoit XVI, Porta Fidei, il y a une phrase pour nous aujourd’hui :
« Ce n’est pas par hasard que dans les premiers siècles les chrétiens étaient tenus d’apprendre de mémoire le Credo.
Ceci leur servait de prière quotidienne pour ne pas oublier l’engagement pris par le baptême.

Avec des paroles denses de signification, saint Augustin le rappelle quand il dit : « Le symbole du saint témoignage qui vous a été donné à tous ensemble et que vous avez récité aujourd’hui chacun en particulier, est l’expression de la foi de l’Église notre mère, foi établie solidement sur le fondement inébranlable, sur Jésus-Christ Notre Seigneur …

On vous a donc donné à apprendre et vous avez récité ce que vous devez avoir toujours dans l’âme et dans le cœur, répéter sur votre couche, méditer sur les places publiques, ne pas oublier en prenant votre nourriture, murmurer même intérieurement durant votre sommeil »

Il y a aussi une parole de Saint Paul, qui nous invite aussi à le confesser publiquement. Rom 10,9-10: « En effet, si tes lèvres confessent que Jésus est Seigneur et si ton cœur croit que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé. Car la foi du cœur obtient la justice, et la confession des lèvres, le salut ».
Amen