impression
evreux.catholique.fr

Evénement

retour à l'agenda

Informations
associées

Thèmes  
Les thèmes suivants sont associés à cet événement.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder à l'agenda.
Les résultats présentés correspondront au thème choisis.
accéder aux thèmes dans l'agenda

Mouvements  
Cet événement est associé aux mouvements suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des mouvements associés.
accéder aux pages des mouvements

  • Cet événement n'est associé à aucun mouvement.

Services  
Cet événement est associé aux services suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des services associés.
accéder aux pages des services

Diffusion  
Cet événement est également publié dans ces autres rubriques d'actualité.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder directement à ces rubriques d'actualités.
l'évènement dans les actualités

Vendredi 05 avril 2013

Nabil et Samia – chrétiens de Nazareth à notre rencontre 

De la poussière du Pays de Jésus à notre Terre de Normandie !

Nabil et Samia – chrétiens de Nazareth viennent à notre rencontre.
Lui, Nabil est melkite*. Elle, Samia est orthodoxe.

D’Israël, ils viennent nous partager leur tradition musicale et nous inviter à les suivre et ainsi nous régaler des saveurs et parfums
de Nazareth, pays qui a vu grandir Jésus !
Nabil et Samia tous deux engagés, consacrés dans la communauté « New Life »** de Nazareth témoignent de leur engagement
pour la paix par la médiation. A travers eux, nous pourrons découvrir les réalités des chrétiens du Moyen-Orient entre persécutions
politiques et économiques, et incertitudes, voire inquiétude ; le Liban est proche, la Syrie aussi !

Nabil et Samia sont occupés par leur service à la Basilique de l’Annonciation de Nazareth sur le lieu où l’ange Gabriel a rencontré Marie.
Ils y animent la louange, des rosaires, et des rencontres avec des pèlerins de tous pays. Ils participent aux Montées de Jérusalem qui rassemblent autour de la Pentecôte, des chrétiens d’Europe et ce depuis le grand rassemblement oecuménique européens des Églises chrétiennes de Strasbourg, en 1982.
Ils assurent aussi des formations pour les chrétiens vivant à Nazareth et des contacts avec l’ensemble des communautés présentes en
Terre Sainte : patriarcat latin de Jérusalem et de Galilée, patriarcat melkite de Galilée et différents pasteurs et prêtres. Non seulement, ils sont soutiens aux chrétiens en difficultés, mais ils portent l’espoir de maintenir une présence chrétienne, sur ces lieux, là où Il a vécu !
Leur visite en France et particulièrement en Normandie répond à ce besoin de mouvement, de rencontres entre les peuples et les
cultures : qui d’autres mieux qu’eux peuvent nous évoquer les saveurs, les couleurs de leur pays et nous faire goûter aux parfums subtils
des cultures de l’oral ? Ils vont venir nous régaler de leurs traditions musicales et nous inviter à les suivre dans cette intimité
avec Jésus, dans une joie authentique, sur le « Ude » *** dans des mélodies si proches de la langue de Jésus, dans les délicatesses des saveurs d’Orient !
Mais c’est vrai : « De Nazareth, peut-il sortir quelque chose de bon ? » Et Philippe de répondre à Nathanaël : « Viens et vois » (Jean 1,46).

Chrétiens de Terre Sainte

Pour une soirée, ces chrétiens de Nazareth sont venus témoigner et partager leur tradition musicale: le groupe de prière du Bec-Hellouin les a accueillis avec beaucoup de joie.
Ils sont venus nous dire que nous sommes vraiment le sel de la terre et la lumière du monde. Ils nous ont rapellé dans quels paradoxes ils vivent aujourd'hui : le fait qu'ils soient
israéliens mais non juifs, lui de rite melkite, elle orthodoxe, qu'ils soient arabes mais non musulmans.
Ainsi les Juifs les considèrent comme des Arabes et ces derniers comme des Juifs. C'est pour cela qu'ils se sentent investis d'une mission d'unité. Comme Jésus, ils sont Nazaréens
et non de Nazareth. Jésus n'était pas appelé « Bar Joseph» fils de Joseph, lequel en réalité n'était pas son père, mais « Le Nazaréen ».

Puis Nabil joua du « Ude » tandis que Samia expliquait que cette grosse mandoline à douze cordes était la descendante du luth du roi David . Sur un air à la fois mélancolique et profond,
nos coeurs ont pu s'envoler rejoindre nos frères d' Israël ce « Pays du cinquième évangile », celui de l'expérience, et nous poser où le coeur nous pousse. « Laissons la poussière du Pays de Jésus
se répandre sur notre Terre ».
Ils chantèrent alors la belle prière de St François en arabe, en anglais et en français. Les chrétiens à Nazareth comme en Europe ne sont plus qu'une minorité, mais soyons sûrs qu'un petit nombre peut tout changer. Pour aller à l'unité on doit passer par la croix. Amour et souffrance sont indissociables.
Cette terre est sainte parce que le Saint Esprit l'a visitée, et, à Nazareth, Il passe tout le temps. Jésus y a grandi, a été préparé par sa mère à sauver son peuple tandis que son père
lui chantait les Psaumes, mais à cette époque, « son heure n'était pas venue ». Marie était assez humble pour accepter toute la volonté de Dieu, non ce qu'elle voulait, comme Joseph.
Leurs « oui» a préparé Jésus à celui de Gethsémani. Sans celui de Joseph, Marie aurait peut-être été lapidée faute de mari. Pour Jésus, Dieu a choisi une famille normale, avec un père
et une mère. Le mystère de Nazareth commence quand le Saint Esprit descend sur Nazareth. Il faut se préparer à l'expérience de Nazareth ici, tout de suite! Samia à la guitare et Nabil
au tambourin, et toute l'assistance a chanté pour demander à notre Père de nous combler de son Esprit :
« Dahala Rouah ! Viens Esprit ! »
Soyons-Lui ouverts comme Nathanaël qui était convaincu de son savoir, mais qui s'est tout de même laissé toucher par la parole de Jésus.
Soyons ouverts au mystère de Nazareth. Le djembé de Samia a fait se lever petits et grands, jeunes et vieux en une grande farandole autour de la grande salle.
Les chrétiens de Terre Sainte ont besoin de nos prières et de notre visite. Diversité et unité :
chacun a besoin des autres.
Michel Plus

 

* Melkite : église rattachée à Rome, de rite bizantin
** Communauté fondée en 1994 par le Père Farag Nakhleh.
*** Instrument de musique à 10 cordes, proche du luth de David