impression
evreux.catholique.fr

Evénement

retour à l'agenda

Contact

P. Jean VIVIEN
02.32.35.01.77
contact mail

Informations
associées

Thèmes  
Les thèmes suivants sont associés à cet événement.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder à l'agenda.
Les résultats présentés correspondront au thème choisis.
accéder aux thèmes dans l'agenda

Mouvements  
Cet événement est associé aux mouvements suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des mouvements associés.
accéder aux pages des mouvements

  • Cet événement n'est associé à aucun mouvement.

Services  
Cet événement est associé aux services suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des services associés.
accéder aux pages des services

  • Cet événement n'est associé à aucun service.

Diffusion  
Cet événement est également publié dans ces autres rubriques d'actualité.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder directement à ces rubriques d'actualités.
l'évènement dans les actualités

Lundi 09 juin 2014

Retour sur le Pélerinage Notre Dame de la Couture  10:00, Bernay

Ce lundi 9 juin, sous la conduite du père Ngoma  Muaka, curé de St Martin de la Risle, les pèlerins se sont rassemblés devant la statue de  Notre Dame pour méditer et prier le chapelet, invités à confier à Marie les intentions de l’Eglise d’Evreux dans sa démarche synodale, en particulier le souci des jeunes et l’ouverture au témoignage auprès de tous ceux au milieu desquels ils vivent.
 
Témoignant de leur participation active à la vie de l’Eglise d’aujourd’hui tout en restant fidèles à leur tradition , les frères de charité ont  porté la statue de la Vierge en procession au son des tintenelles. Accueillis à l’entrée de l’église par le père Daubanes, vicaire général, entouré de sept prêtres et un diacre du secteur Ouest dont le père Jean Vivien, curé de la paroisse notre dame de Charentonne, tous ont prolongé la procession solennellement à l’intérieur de la basilique .
Le père Daubanes faisait remarquer l’originalité de cette année : en effet c’est la première fois que le pèlerinage se déroulait sur les pas d’un saint reconnu par l’Eglise :  Saint Jean XXIII , venu lui-même ici en 19  . pour la consécration de la basilique.

Dans son homélie qui prenait appui sur les textes de la Visitation, choisis par l’équipe liturgique, il soulignait le fait que c’est Dieu qui a commencé à visiter son peuple. Il vient encore à notre rencontre et nous transforme par son Esprit dans les sacrements et à travers sa Parole  si nous ne sommes pas « aux abonnés absents. »
Percevons donc les sacrements comme une visite que Dieu nous fait et laissons Le nous combler de joie; Marie nous montre le chemin, comme elle, nous sommes poussés par l’Esprit. Et si la rencontre avec Dieu comble de joie, notre réponse à son invitation suscite la sienne.

Ensuite le sacrement des malades était donné des mains de cinq prêtres.

La prière de ST Jean-Paul II à Marie «  Donne la paix à notre terre », lue par tous les fidèles concluait l’ assemblée eucharistique . Orgue et chants soutenaient la prière des pèlerins tout au long de la matinée.

Apéritif amical sous le soleil sur le parvis puis pique-nique dans les jardins de la maison de la Couture prolongeaient dans l’amitié ce pèlerinage.

Célébration Eucharistique avec Sacrement des malades

Signe de tendresse de dieu pour la personne qui souffre

onction malades

Pour prier Notre Dame de la Couture
Pour lui confier nos infirmités, nos maladies, nos difficultés de vie et ceux de nos prochespour la remercier pour son aide dans notre vie d'aujourd'hui.

POURQUOI CE SACREMENT?

Pour un réconfort dans la souffrance
Pour un soutien dans l'épreuve
Pour recevoir la Paix du Seigneur Ressuscité
Pour obtenir la guérison que Dieu peut me
donner.
Jésus a aimé les malades: "Tes péchés sont pardonnés, va, lève-toi et marche ".
Tout sacrement est une rencontre du Seigneur.
Tout sacrement prépare à la rencontre du Seigneur,
mort pour nous, pour que nous ressuscitions comme lui.

Qui peut recevoir le sacrement des malades ?

Toute personne baptisée qui vit une évolution de santé significative et, qui, dans la foi de l'Église au Christ ressuscité, souhaite puiser tendresse, force et espérance.

Comment l'envisager?

Signaler à la paroisse ou à l'aumônerie ou au services des malades les personnes gravement
atteintes, pour qu'elles soient visitées, encouragées, soutenues avec joie, amitié, tendresse
et oser parler avec tact, lucidité, foi et espérance, de l'état de santé et proposer le sacrement.

On peut le recevoir au cours d'une célébration communautaire comme au Pèlerinage du Lundi de la pentecôte à Notre Dame de la Couture de Bernay
ou individuellement,entouré des membres de sa famille

JESUS GUERIT LES MALADES

« Une femme, souffrant d'hémorragie depuis douze ans s'approche par derrière et toucha la frange de son vêtement,car elle se disait en elle-même: 'Si je parviens seulement à toucher son vêtement, je-serais sauvée.' Jésus se retourna et lui dit: ' Confiance ma fille! Ta foi t'a sauvée.'
Et la femme fut sauvée à l 'heure même. »
Matthieu 9, 20-22

Toute les fois qu'une maladie quelconque sera survenue,que le malade reçoive le Corps et le Sang du Christ, qu'humblement et fidèlement, il réclame l'huile bénite par les prêtres, qu'ensuite il oigne son corps, pour que tout ce qui est écrit s'accomplisse en lui. Celui qui, dans une maladie, court à l'église méritera de recevoir la santé du corps et d'obtenir la rémission des péchés.
Saint Césaire d'Arles

Le secteur Pastoral Ouest est constitué des Paroisses du

  • Lieuvin Sud et Pays d'Ouche
  • Saint Martin de la Risle
  • La trinité sur Risle
  • Notre Dame de la Charentonne

Pour aller plus loin sur le sacrement des malades