impression
evreux.catholique.fr

Evénement

retour à l'agenda

Contact

Sr Yannique FREHART
06.50.02.82.03
contact mail

Informations
associées

Thèmes  
Les thèmes suivants sont associés à cet événement.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder à l'agenda.
Les résultats présentés correspondront au thème choisis.
accéder aux thèmes dans l'agenda

  • Cet événement n'a aucun thème.

Mouvements  
Cet événement est associé aux mouvements suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des mouvements associés.
accéder aux pages des mouvements

  • Cet événement n'est associé à aucun mouvement.

Services  
Cet événement est associé aux services suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des services associés.
accéder aux pages des services

Diffusion  
Cet événement est également publié dans ces autres rubriques d'actualité.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder directement à ces rubriques d'actualités.
l'évènement dans les actualités

Samedi 27 septembre 2014

Retour sur la rencontre du Carrefour des cités  09:00, Vernon

A la suite de Diaconia, cette année nous poursuivrons l’importance de la pratique de la relecture de la vie ensemble. Comment inscrire cela dans la démarche synodale ? On souligne la place de l’écoute, de la prise de parole, de redire la parole des personnes, des petits engagements que les personnes prennent.

Compte-rendu de la rencontre

Thème : Qu'est ce qui motive la rencontre ? Qu'est-ce que la rencontre, la solidarité, l’action nous apporte ? En quoi elle nous transforme ? Y a-t-il des obstacles ? Pensons-nous à cultiver les liens créés ?La relecture est importante pour faire mémoire et grandir.
La rencontre c'est créer des liens, marcher au rythme des pas de Vautre. Vivre une communauté de mouvement.
Être accueilli et accueillir, s'apporter mutuellement. Ne jamais baisser les bras.
C’est la foi, un regard, un enfant, une rencontre, l`Esprit Saint, qui suscitent en nous le désir de donner à l’autre, le désir d'agir au sein d'un groupe, d'une paroisse, d’une association ou dans un tout autre cadre.
Sans maîtrise on s'oublie et on se dépasse soi même, laissant pleinement place à la volonté du Christ par nous.
La rencontre nous transforme, elle nous grandit.
Ceux que l'on a rencontrés ont contribué à nous changer et il est important de pouvoir leur témoigner les fruits de cette rencontre. Il est important d'entretenir les liens.
Une rencontre est un élan qui se démultiplie ; de cette rencontre naît des liens; celui qui semble être l'assisté (en ce sens qu'on lui porte assistance), devient à son tour source d'espérance, il devient celui qui accueille et porte assistance à un autre. La rencontre est cette énergie qu'on ne maitrise pas et qui emplit les personnes qui se rencontrent.
La réciprocité dans la rencontre nous permet de découvrir notre humanité et d'accepter la part de mystère.
Les obstacles se rencontrent au niveau des autorités, une autorisation refusée, des subventions supprimées, une personne qui refuse notre aide, etc. Ces obstacles coupent, frustrent et peuvent déboussoler notre action.
L’impuissance de l’action est réelle et celle ci nous pèse parfois. Elle nous pousse alors à nous reconnaître pauvres et à nous en remettre à Dieu. Lui seul peut enlever en nous ce sentiment de tristesse et d'impuissance, cette perte de joie et de repères. Lui seul peut les enlever pour laisser place à l’abandon et à la confiance en son action et sa volonté.
Il est donc important de se reconnaitre petit et humble face à l’engagement et l’action.
L'échec apparent ne l'est que sur le moment. Sur l'instant, on ne se rend pas compte des grains semés.
Une rencontre, une attention, une assistance, nous mettent à l'épreuve de la patience, parce qu`elles peuvent prendre du temps avant de donner du fruit.

Intervention de Jean-François Berjonneau :

Dans le mystère de la rencontre, demeure le « faire sienne la souffrance de l'autre », à l'exemple de Jésus qui fut souvent saisi de pitié, de compassion et d'amour, en prenant pour lui la peine de ceux qu'il rencontre.
La rencontre nous procure une chaleur intérieure, soit de tristesse, soit de joie, mais qui est personnelle et intimement ressentie.
Prendre soin des liens et entretenir la flamme de cette chaleur en nos âmes, c'est multiplier le goût de partager, de témoigner, soutenir et découvrir l'autre. Partager le Pain et la Vie.
La rencontre ne portera du fruit que si je renonce à transformer l'autre comme je le voudrais. Il faut s'abandonner à la transformation que l'autre désire.
Cela ne signifie pas que l'on renonce à l'espérance ni même à l'action et à nos initiatives, mais simplement nous restons dans une posture offerte, nous nous offrons, afin que le mystère de l'autre reste libre.
Sur le chemin de la rencontre nous sommes appelés à la fidélité au Christ.

Alors Jésus dit à ses disciples : Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive.
(Matthieu 16, 24)