impression
evreux.catholique.fr

Evénement

retour à l'agenda

Contact

Mme Béatrice SCHENCKERY
02.32.62.19.93
contact mail

Informations
associées

Thèmes  
Les thèmes suivants sont associés à cet événement.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder à l'agenda.
Les résultats présentés correspondront au thème choisis.
accéder aux thèmes dans l'agenda

Mouvements  
Cet événement est associé aux mouvements suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des mouvements associés.
accéder aux pages des mouvements

  • Cet événement n'est associé à aucun mouvement.

Services  
Cet événement est associé aux services suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des services associés.
accéder aux pages des services

Diffusion  
Cet événement est également publié dans ces autres rubriques d'actualité.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder directement à ces rubriques d'actualités.
l'évènement dans les actualités

Dimanche 20 septembre 2015

Retour sur le rassemblement des catéchumènes et des confirmands  14:00, Evreux

Une rencontre, une première à plus d’un titre: premier temps fort proposé aux catéchumènes et confirmands, mais également premier rassemblement de tous les catéchumènes et confirmands accompagnés des leurs accompagnateurs et prêtres de leurs paroisses.

Une histoire de porte!

« Moi, je suis la porte des brebis. » (Jn 10, 7)
Et ce jour là ils ont tous franchi la porte, avec leurs familles, leurs accompagnateurs pour y assister lors de la célébration présidée par le Père Michel daubanes, vicaire général.
Symboliquement, ils sont passés par le Christ, en s' inclinant sous la Croix, tout en chantant, et en écoutant la Parole, l’homélie, en chantant et priant tous ensemble.

Importance de la Parole, de faire corps avec le Christ.

Il est la porte, celui par lequel nous sommes conduits vers Dieu.
« Il est le moule ! ». Le moule ?
« Oui, pour faire un gâteau, il faut un moule. C’est ce qui donne corps au gâteau. Le Christ c’est pareil !
C’est par lui que nous prenons corps, que nous sommes façonnés à l’image que Dieu attend de nous ».
Des catéchumènes et confirmands, nouveaux sur ces chemins de découverte, aux remarques et images d’une évidence saisissante!

Importance des trois sacrements

Lors de cette rencontre l'attention de chacun s'est aussi portée vers les trois sacrements de l’initiation chrétienne que sont le baptême, la confirmation, l’eucharistie.
Sœur Nicole, responsable du service du catéchuménat, rappelle l’unité de ces trois sacrements, par lesquels nous sommes initiés à la vie chrétienne. Ils sont la porte d’entrée d’un parcours qui durera toute notre vie terrestre et nécessite donc une préparation sérieuse pendant un temps adapté.

Florilège des réflexions de participants:

Carine :
« Notre rassemblement fut un après-midi très enrichissant, l'accueil était très chaleureux. Je me suis sentie comme à la maison, enfin je veux dire comme dans mon Église.
J'avais un peu peur de m'ennuyer de ma famille et mes amis confirmands car je ne suis venue qu'avec mon accompagnatrice mais au contraire, j'ai découvert la relation avec Dieu bien présente dans la vie de chacun, des gens qui ont une soif d'en savoir d'avantage sur la vie d'un chrétien, des gens qui ont une spiritualité très profonde, tout cela m'a fait plaisir. Les accompagnateurs ont répondu à toutes mes questions et plus encore...
Quelle belle équipe vous faites à Evreux ! Il y fait bon vivre en tout cas et le Vicaire très proche des personnes ! C'était vraiment une très belle expérience pour moi, vivement la prochaine ! Merci à tous ! »


Brigitte :
« J’étais heureuse de découvrir l’équipe, les autres catéchumènes, d’autres accompagnateurs. J’ai trouvé l’équipe très sympathique et ai beaucoup apprécié les échanges au cours de cette journée, qui m’a parue trop courte et qui est passée très (trop !) vite !
J’ai encore beaucoup de chose à apprendre car tout n’est pas simple. Le signe de croix a pris une énorme importante dans ma vie et dans mon cœur. Je vais très souvent à l’église, aux messes, car j’en ressens le besoin. Souvent j’ai le sentiment d’être plus proche de mon mari décédé. Les prières que je ne connaissais pas avant, je les ai apprises. Ce cheminement, cet appel, c’est celui de Jésus.
Je ne pourrais plus non plus rester une journée sans prier la Vierge Marie et le notre Père.
Je me sens bien dans une église, les chants, les prières m’apaisent, j’ai le sentiment d’avoir trouvé une deuxième famille très chaleureuse. »