impression
evreux.catholique.fr

Evénement

retour à l'agenda

Informations
associées

Thèmes  
Les thèmes suivants sont associés à cet événement.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder à l'agenda.
Les résultats présentés correspondront au thème choisis.
accéder aux thèmes dans l'agenda

Mouvements  
Cet événement est associé aux mouvements suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des mouvements associés.
accéder aux pages des mouvements

  • Cet événement n'est associé à aucun mouvement.

Services  
Cet événement est associé aux services suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des services associés.
accéder aux pages des services

Diffusion  
Cet événement est également publié dans ces autres rubriques d'actualité.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder directement à ces rubriques d'actualités.
l'évènement dans les actualités

Lundi 23 novembre 2015

Retour sur la COP21 et Pèlerinage climatique: Pilgrimage  Gisors

C'est la COP21: les dirigeants du monde se réunissent lors des négociations climatiques de l'ONU à Paris . C'est un moment crucial, alors que les négociateurs de plus de 190 nations se réunissent pour discuter d'un nouvel accord mondial sur le changement climatique visant à limiter les émissions de gaz à effet de serre à partir de 2020 lorsque les engagements actuels seront épuisés.

Témoignage Pilgramge2Paris et Cop21

Lundi 23 novembre: avec le père Nicolas LE BAS  responsable de l’œcuménisme dans l’Eure, j’ai eu la joie de participer à Gisors à  l’accueil la délégation anglaise de marcheurs pour la COP 21. Ils étaient 33, anglicans, catholiques, et une femme boudhiste, de tous les  âges. Ils finissaient une étape de 36 km dans le froid, et bien fatigués. A leur arrivée et apres l'accueil dans les familles hébergeantes, nous les avons retrouvés à l’église vers 20h30 pour une belle veillée œcuménique pleine de sens, chantante et méditative,  préparée par l’équipe paroissiale, les évangéliques de Gisors  en coopération avec l’équipe anglaise organisatrice.
Mais quelles motivations pour ces marcheurs?

  • Les enjeux forts de la COP 21 et de la nécessité de contraindre le réchauffement climatique pour éviter l’emballement.
  • La nécessité de transmettre aux générations qui viennent une planète vivable.
  • La solidarité avec les plus pauvres qui sont les plus touchés par les catastrophes climatiques entraînées par le dérèglement.
  • La solidarité avec tous les réfugiés économiques ou climatiques, tous ces gens qui marchent pour fuir des conditions invivables.
  • Tout est lié, tous concernés, tous solidaires, tous poussés à se mettre en marche pour sensibiliser autour de soi

Le lendemain les marcheurs reprenaient leur périple sur la voie verte qui longe l’EPTE, dans le froid et sous la pluie qui n’a pas cessé.
Nous les avons accompagnés de Gisors à Dangu, le cœur réchauffé par des échanges animés, très enrichissants.
Le vendredi,  ils étaient à St Denis pour remettre à Nicolas Hulot, les pétitions et  revendications que le mouvement œcuménique et les églises d’Angleterre, posent à la COP 21.

Dimanche 30 novembre: place de la République à Paris pour la chaîne humaine de la COP21.
Beaucoup de délégations rencontrées : indiens d’Amérique latine, palestiniens, coréen, japonais, anglais, allemands, hollandais. La  chaine était plutôt sympathique, multigénérationnelle, cosmopolite, bon enfant et fraternelle. Entachée par ceux qui ont voulu en découdre avec les CRS dans l’après- midi ! 

Lundi 30 novembre: réunion internationale l’Institut Recherches et Développement de Bondy sur sol et climat
(faisabilité du 4 pour 1000).
Alors oui, stocker plus de carbone dans le sol (par l’intermédiaire de la matière organique), c’est possible et efficace pour compenser la part d’augmentation de gaz à effet de serre larguée dans l’atmosphère par les activités humaines. Une belle façon de faire sa part du Colibris pour réduire le risque d’emballement  du changement climatique.
Aux agronomes de faire connaître et de faire développer cette solution parmi d’autres.
Rencontres en présence d'agronomes et chercheurs de tous les pays (Corée,  Vietnam, Laos, Côte d’ivoire, Centre Afrique, Madagascar,  Costa Rica, Sénégal, Angleterre, Brésil…). Des représentants de la FAO et de beaucoup d’ instituts de recherche Français (INRA, CIRAD, IRSTEA,  IRD, CGIAR, …).

Un honneur et un vrai bonheur de sentir tous ces gens sur le même chemin!

Agnès Gosselin.

Inspiré par leur foi , les pèlerins de tout le Royaume-Uni se réuniront pour appeler les dirigeants du monde à accepter un accord juste, ambitieux et contraignant le changement climatique offre à Paris. L'Eglise d'Angleterre,Christian Aid , CAFOD et Tearfund se sont réunis pour organiser un Pilgrimage2Paris avant les pourparlers de l'ONU.Le pèlerinage climatique a débuté à Londres le 13 Novembre et est arrivé à Paris le 27 Novembre.
Pour en savoir plus

C'est une délégation de 35 personnes (des Anglicans, des protestants et des catholiques) qui apris la route et a fait une halte d'une nuit à Gisors dans notre département, le 23 novembre. Ils sont repartis le 24 vers une ville du diocèse de Pontoise.
Cette délégation représente tous  les chrétiens de Grande Bretagne à La COP.

Le pèlerinage comprennais quatorze étapes hebdomadaires (cinq en Angleterre et neuf en France), chacune formée d'itinéraires journaliers. La dimension communautaire du pèlerinage a été  vécue à travers d'évènements spirituels et de manifestations concrètes. Les personnes rencontrées en route pouvaient prendre part à des ateliers sur la «justice climatique» ou à d'autres activités.
En deux semaines, le pèlerinage oecuménique a traversé les diocèses de Rouen, Beauvais, Evreux, Pontoise et ceux de l' Ile de France.
Les pèlerins sont passés par par Dieppe, Gisors, Saint-Germer-de-Fly, Jambville et Saint-Germain-en-Laye.

Pour lire le message de l'Evêque de Salisbury