impression
evreux.catholique.fr

Evénement

retour à l'agenda

Informations
associées

Thèmes  
Les thèmes suivants sont associés à cet événement.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder à l'agenda.
Les résultats présentés correspondront au thème choisis.
accéder aux thèmes dans l'agenda

  • Cet événement n'a aucun thème.

Mouvements  
Cet événement est associé aux mouvements suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des mouvements associés.
accéder aux pages des mouvements

  • Cet événement n'est associé à aucun mouvement.

Services  
Cet événement est associé aux services suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des services associés.
accéder aux pages des services

  • Cet événement n'est associé à aucun service.

Diffusion  
Cet événement est également publié dans ces autres rubriques d'actualité.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder directement à ces rubriques d'actualités.
l'évènement dans les actualités

Mardi 03 novembre 2015

Assemblée d'automne des Evêques de France  Lourdes

L’Assemblée plénière d’automne des évêques de France se déroule du 3 au 8 novembre 2015, à Lourdes.

A son retour Mgr Nourrichard nous a fait un compte rendu de cette assemblée.

Il est important de souligner que cette assemblée est un lieu de réflexion où l'Eglise de France ne travaille pas seulement des projets, mais vit des temps spirituels : Eucharistie, rendez-vous chaque matin à la grotte à 8h30 pour se mettre sous le regard et l'accompagnement maternel de Marie.
Nous y avons échangé sur l'actualité.
La COP 21, un sujet bien d'actualité
40 000 participants y sont attendus. L'encyclique « Laudato Si » est bien accueillie: c'est un appel à la conversion à la fois individuelle et communautaire, une invitation à imaginer de nouvelles formes de développement.
Pour l'Eglise, une conférence par Mgr Holtam, évêque anglican de Salisbury s'est tenue au Collège des Bernardins.

Le Synode sur la famille qui s'est terminé en octobre:
Il y a un écart culturel, selon les différentes provenances des participants à ce synode et une saine confrontation de la réalité vécue:

  • Mutation de la société occidentale avec certains évêques qui ne sont pas convaincus de la perméabilité des frontières.
  • Il faut bien sûr réaffirmer la doctrine, mais aussi éclairer par une relation de qualité, marquée par tout le travail en carrefours linguistiques

Une approche personnalisée des gens est importante, un regard sur les difficultés, mais aussi une ouverture et un élargissement aux défis qui existent.
Au cœur de ces réalités, l'annonce et la mise en valeur de la famille et de ceux qui la vivent avec joie.
Les évêques ont redit l'importance d'une dimension catéchuménale dans la préparation au mariage, permettre la prière, la Parole de Dieu et un suivi des familles dès la première année du mariage.
Une nécessité de bâtir des liturgies familiales, avec un langage recevable, et aussi travailler à la formation des consciences.
Toujours viser une croissance de la vie spirituelle des personnes. 
Mais une question demeure : « Peut-on vivre une vie chrétienne sans sacrements ? »

Les chrétiens d'Orient:
Nous avons des liens réguliers avec les Patriarches et les Evêques du Moyen Orient.
Ils s'expriment ainsi : « Aidez-nous à rester des chrétiens orientaux parmi vous », «  Comment allons-nous vivre notre foi et revenir en Orient ? »
Un projet a été proposé: celui d'aider de jeunes étudiants chrétiens vivant dans des camps du Kurdistan irakien à poursuivre leurs études supérieures à Kirkouk dans leur propre langue, l'arabe.
Il est porteur de vie d'avenir pour les chrétiens d'Orient.

Nous avons eu l'opportunité de nous retrouver avec les évêques de la province de Normandie.
Sur une proposition de Mgr Lebrun, nouvel archevêque de Rouen, nous avons partagé nos différentes devises épiscopales.
Mgr Boulanger (diocèse Bayeux-Lisieux)  « Confiance, n'ayez pas peur »
Mgr Habert (diocèse de Sées) « Demeurez dans mon amour »'
Mgr Brunin (diocèse du Havre) « Jusqu'à ce qu'Il vienne »
Mgr Lebrun (diocèse de Rouen) « Je vous appelle mes amis »
Mgr Nourrichard (diocèse d'Evreux « Le Verbe s'est fait chair »

Mgr Kasanda Mulenga, évêque au Congo RDC a témoigné sur « l'aventure humaine et spirituelle des prêtres venus d'ailleurs »
«  L'Eglise est missionnaire et catholique c'est une chance. Le prêtre Fidei Donum est ambassadeur de son diocèse.
Pour nous qui accueillons, ayons le souci, qu'il peut avoir peur d'aller vers un monde où pour lui, tout est refaire. « Qui suis-je comme prêtre dans ce monde déchristianisé, au milieu de laïcs? »

Le souhait d'un esprit authentique, un échange équitable entre Eglises a été exprimé; d'un échange aussi avec les laïcs et une nécessité d'établir un cadre juridique, une convention de partenariat.
Le prêtre rédige un acte d'engagement avec son presbyterium d'origine. Il est recommandé qu'il ait déjà cinq années de ministère avant d'être envoyé prêtre Fidei Donum, et qu'il bénéficie d'un temps de tutorat.  Il faut aussi veiller à la vie spirituelle, éviter l'écueil de la solitude.
A la fin de son séjour faire une relecture de son vécu et élaborer un document de référence.

Le rôle de l'Eglise dans l'accueil des migrants:
a été aussi source de réflexion et de débat avec l'apport du Cardinal Montenegro.
En effet le Cardinal Montenegro nous a parlé de l'expérience de l'accueil si enrichissant et si éprouvant qui se vit sur l'ile de Lampedusa depuis des décennies.  Il nous a évoqué ces moments de bonheur vécus dans ces gestes humains dont les pauvres ont le secret quand ils accueillent les pauvres Le peu qu'ils ont, ils le partagent et c'est cela l'Evangile.

70 ans du Secours Catholique:
Une visite à la cité St Pierre à cette occasion a été organisée.
Cette rencontre nous a permis de rendre grâce pour cette belle institution fondée par l'abbé Rodhain et les 60 ans d'existence de la cité st Pierre.

D'après l'Article d'Egelise d'Evreux. Yvette Delacour

Pour en savoir plus