impression
evreux.catholique.fr

Evénement

retour à l'agenda

Informations
associées

Thèmes  
Les thèmes suivants sont associés à cet événement.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder à l'agenda.
Les résultats présentés correspondront au thème choisis.
accéder aux thèmes dans l'agenda

  • Cet événement n'a aucun thème.

Mouvements  
Cet événement est associé aux mouvements suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des mouvements associés.
accéder aux pages des mouvements

  • Cet événement n'est associé à aucun mouvement.

Services  
Cet événement est associé aux services suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des services associés.
accéder aux pages des services

  • Cet événement n'est associé à aucun service.

Diffusion  
Cet événement est également publié dans ces autres rubriques d'actualité.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder directement à ces rubriques d'actualités.
l'évènement dans les actualités

Mardi 15 mars 2016

Retour sur l' Assemblée plénière de printemps 

Mgr Nourrichard, Evêque d'Evreux revient sur ce qu'il a vécu à l'assemblée de printemps à Lourdes.
Les sujets étaient riches et variés. Le travail sur certains dossiers déjà commencé l'année précedente s'est poursuivi.

Mr Nourrichard a vécu cette session, comme une belle rencontre entre frères évêques, qui peut les soutenir dans la prière, l’amitié fraternelle, en un moment où notre Eglise est facilement attaquée.
En toute simplicité ils ont ressenti ce qui les unissait autour du Christ, fortifiés par un temps de récollection avec le frère Aloïs, de la communauté de Taizé.
Mgr Barbarin étant à la une des médias, les évêques ont été unanimes pour lui exprimer leur soutien, leur confiance.

Les points principaux abordés lors de cette assemblée de printemps:

La réflexion, se poursuit en assemblée plénière sur plusieurs sujets. La question etant mais quel lien avec ce qui se vit dans notre diocèse ?
Avec le groupe de travail « Prêtres venus d’ailleurs »:
Le diocèse d’Evreux est en relation depuis plusieurs années avec les diocèses respectifs des prêtres qu'il accueille.
Dans l'avenir, nous devrions aller vers un partenariat: une nécessité d’un contact vrai et d’un accord clair avec l’évêque qui envoie et celui qui accueille.
Pour Mgr Nourrichard, l’expérience montre que cela doit découler d’une relation fraternelle, qui suppose une connaissance des personnes et de leur mission. Une confiance mutuelle fondée sur la participation commune à l’unique sacerdoce du Christ.
Le dialogue avec les musulmans:
Il y a une dimension théologique et une dimension du « vivre ensemble ». Dans notre diocèse existe des rencontres sur « le vivre ensemble ». Il faut toujours essayer de progresser dans le dialogue. La rencontre de l’autre permet de se découvrir soi-même. Il faut aussi apprendre à discerner la présence de l’Esprit- Saint  dans celui qui ne partage pas la foi.
Les réseaux sociaux et le ministère épiscopal:
ce travail a consisté  en une présentation des réseaux Twitter et Facebook*, avec l'apport d' éléments de compréhension  utiles si, en tant qu'evêque, il veut les utiliser dans son ministère.
Les églises, un nouvel enjeu pastoral:
La procédure quant à la désaffection des églises a été relue en assemblée. Lorsqu’une église est désaffectée, il est impossible de revenir en arrière.
Il est alors important de veiller à enlever ce qui est en lien avec le culte.
Mais, beaucoup de personnes, en milieu rural sont attachées à leur églises. Comment alors, donner vie autrement ?  Par des temps de prière, de catéchèse...La Pastorale des Réalités du Tourisme et des Loisirs porte ce souci: par exemple, l'élaboration de circuits de randonnées qui incluent des visites de patrimoine religieux.
Dans le contexte actuel, il ne faut pas se précipiter. Les communes se regroupent pour y réfléchir.
D'autre part, l'Eglise entame aussi une réflexion sur l’avenir du ministère presbytéral.

*le diocèse est trés present sur ces 2 réseaux.
Questions préparées par Yvette Delacour pour Eglise d'Evreux
et Jacotte Faivre du Paigre chargée de communication

Discours d’ouverture de Mgr Georges Pontier,

archevêque de Marseille et Président de la Conférence des évêques de France, à l’Assemblée plénière d’automne, le 15 mars 2016 à Lourdes.

"Nous sommes entrés dimanche dans la quinzaine de la Passion. La semaine sainte est toute proche. L’Église va faire mémoire de la passion, de la mort, de la résurrection du Christ. C’est le sommet de l’année liturgique, le sommet de la vie du Christ : Il célèbre la Pâque avec ses disciples, Il leur lave les pieds en exemple de l’amour qui doit animer les vies humaines. Il leur partage sa prière. Du haut de la croix, Il implore le pardon pour l’humanité ; Il donne sa vie pour cela ; Il s’abandonne dans les bras du Père. Le troisième jour, Il apparaît ressuscité, vainqueur de la mort et du péché. Voilà où se fonde l’espérance chrétienne : nous sommes faits pour Dieu et nous allons en Lui"
Pour lire la suite

Les sujets abordés dans ce discours:

  • Le Jubilé de la miséricorde, les catéchumènes et les chrétiens persécutés
  • Annoncer le Dieu de miséricorde dans les souffrances de ce monde
  • Aux Réfugiés en Europe
  • Aux Agriculteurs en difficulté
  • Après les attentats : quelle société ?
  • Notre travail au sujet de la pédophilie
  • Les Journées mondiales de la jeunesse et des questions qui se posent aux jeunes
  • Nos frères Orthodoxes

Conclusion

"Jeudi matin nous vivrons une matinée de prière en ce jubilé de la miséricorde. Nous l’implorerons pour nous-mêmes, pour notre Église, pour la société. Que de violences de toute espèce blessent profondément ce temps qui est le nôtre ! Plus qu’un autre il nécessite beaucoup de compassion, de bienveillance, de tendresse, de soutien. Les difficultés familiales et économiques que j’évoquais à l’instant en sont un signe clair auquel on peut ajouter les suicides ou tentatives de suicide de jeunes et d’adultes. Nous sommes malades. Nos sociétés sont malades. Elles ont besoin de retrouver l’humilité, la fidélité, la fraternité. Elles sont dures même si en leur sein beaucoup s’emploient au service des autres. Nous autres, disciples du Christ, nous ne sommes ni découragés ni désespérés. Notre espérance est en ce Dieu qui aime les hommes dont Il est le Père et qui nous a sauvés en Christ. Nous savons qu’Il nous appelle à être l’hôpital de campagne dont parle le Pape François, le bon samaritain de l’évangile, les frères réconciliés que le Père supplie de rejoindre la table festive. En ce lieu de Lourdes beaucoup passent boire à la source qui jaillit du plus profond de nos blessures. La Vierge Marie l’a indiquée à Bernadette. Qu’elle nous y conduise pour que notre Eglise sache creuser des puits de miséricorde et de compassion ouverts à tous ceux qui souffrent. Nous le croyons : sa miséricorde se renouvelle chaque matin. Elle est plus profonde que les blessures de notre humanité. Là se trouve notre espérance, celle du matin de Pâques".