impression
evreux.catholique.fr

Evénement

retour à l'agenda

Informations
associées

Thèmes  
Les thèmes suivants sont associés à cet événement.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder à l'agenda.
Les résultats présentés correspondront au thème choisis.
accéder aux thèmes dans l'agenda

Mouvements  
Cet événement est associé aux mouvements suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des mouvements associés.
accéder aux pages des mouvements

  • Cet événement n'est associé à aucun mouvement.

Services  
Cet événement est associé aux services suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des services associés.
accéder aux pages des services

  • Cet événement n'est associé à aucun service.

Diffusion  
Cet événement est également publié dans ces autres rubriques d'actualité.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder directement à ces rubriques d'actualités.
l'évènement dans les actualités

Dimanche 26 juin 2016

Retour sur les ordinations presbytérales et diaconale  15:30, Cathédrale d'Evreux

Au sein de l´Eglise catholique, le service de la communauté est assuré plus particulièrement par les évêques, les prêtres et les diacres, que l´on appelle « ministres ordonnés ».
Leur mission dans l´Eglise leur est confiée, au nom de Jésus Christ, par le sacrement de l´ordre, généralement appelé « ordination ». Le sacrement de l´ordre se caractérise par l´imposition des mains et la prière de consécration prévue. Le sacrement est conféré une fois pour toutes.
Le ministre ordonné manifeste à tous que c´est le Christ qui appelle, rassemble et envoie sur les chemins du monde.
Pour en savoir plus sur l'ordination

Homélie de Mgr Nourrichard

Ludovic, Jimmy, Frère Samuel, vous nous invitez à vivre vos ordinations diaconales et presbytérales dans le cadre de la fête de la naissance de Saint Jean Baptiste. Jésus dit de lui, son cousin, qu’il est le plus grand de tous les prophètes. Sa naissance manifeste la fidélité de l’amour de Dieu pour notre humanité. Comme l’écrit le prophète Isaïe, Dieu anticipe toujours, avant que nous en ayons conscience, les bienfaits dont Il nous comble. « J’étais encore dans le sein maternel quand le Seigneur m’a appelé ; j’étais encore dans les entrailles de ma mère quand il a prononcé mon nom ».
Pour télécharger l'homélie

Album photos

Pour voir l'album photos de l'ordination

Ordinations presbytérales de Jimmy Faucillers et de Jean François Breton (Frère Samuel - Labriens)

Pour lire le témoignage de Jimmy Faucillers

"Ce genre d’appel nous dépasse, nous sommes mis concrètement face à l’immensité de Dieu qui ayant tout donné par amour demande à quelques uns, malgré leurs limites, de tout donner pour poursuivre son œuvre aujourd’hui. Quand on a 18 ans de nos jours, ce n’est pas forcément facile!"

Le témoignage de Jean François Breton à l'occasion de leur ordination diaconale

"Jean François Breton a une immense reconnaissance envers Dieu et aussi une grande confiance en Jésus pour pallier ses manques. Le sacrement de l’ordre est le plus beau cadeau que Dieu pouvait lui faire, à travers le service de sa communauté religieuse et celui du diocèse d’Evreux."

Ordination diaconale en vue du sacerdoce de Ludovic Bazin

Ludovic est né à Évreux il y a 29 ans. C’est dans cette ville qu'il a suivi ses études. Après un baccalauréat littéraire spécialité musique au lycée Aristide Briand, une hypokhâgne au lycée Léopold Sédar Senghor et l’obtention d’une licence d’Histoire à Rouen, il est rentré au Séminaire des Carmes en septembre 2008. Il est l’ainé de trois enfants.

Quel appel a t-il entendu?
Plusieurs fois la question s’est posée à lui.
Cela ne lui est pas tombé dessus du jour au lendemain. La première fois, à l'âge de 7 ans.
Un petit moment de distraction pendant la séance de catéchisme avec le père Jean-Marie Vermelin. Il lui paraissait très vieux (il est toujours vivant aujourd’hui !) et il s'est dit: « Qu’est-ce qu’il est vieux ce prêtre, il faut peut-être penser un jour à le remplacer. Pourquoi pas moi… » Or, le père Jean-Marie lui proposait la semaine suivante de devenir servant d’autel.Ce qu'il accepta avec grand plaisir.
La crise d’adolescence est ensuite passée par là. C’est par la musique qu'il renoue avec la foi en terminale. Avec un peu d’audace, on lui propose alors de venir chanter à la messe du Jeudi Saint à l’église Saint Taurin à Évreux. Il manquait de choristes.
Heureux de chanter, il eut une profonde envie de communier. Il se senti alors en paix profonde, ressentant le désir de revenir chanter à la cathédrale pour revivre cette expérience.
Très rapidement, le curé de l’époque lui a proposé d’animer les chants sur la paroisse. (Il a accompli ce service avec beaucoup de joie jusqu’à son entrée au séminaire en 2008).

C’est pendant cette période que la question de la prêtrise se pose à nouveau. Mais il ne sait avec qui en parler jusqu’à ce que le père Pascal Le Roux, alors curé de la paroisse, ose lui poser la question : « Bon quand est-ce que tu rentres au Séminaire ? Pour Ludovic cela ne pouvait tombre mieux: "Il fallait que je vous en parle ! ».

Un cheminement de discernement commence, avec le père Le Roux, aidés de l’Esprit Saint. Se préparer à devenir prêtre pour un diocèse c’est aussi apprendre à le connaître. Ludovic en fait l'expérience avec le père Pascal qui lui fait découvrir assez régulièrement. Découverte qui se poursuit aujourd’hui encore dans son insertion en paroisse d’accueil ou encore lors des rencontres trimestrielles des séminaristes du diocèse.

Les rencontres
C'est à l'occasion d'une semaine de retraite à l’abbaye du Bec et un entretien avec le Père Abbé qui l’ont aidé à discerner ce à quoi le Seigneur l'appelle. Ensuite, les découvertes humaines et géographiques: humaines dans les différentes personnes en responsabilité diocésaine et paroissiale. Ce sont toujours de belles rencontres gratuites et simples.
géographiques en allant découvrir les paroisses, mais aussi les paysages de l’Eure.


Le cheminement après ces rencontres ?
C’est grâce à cela que son goût profond de servir le Christ comme prêtre dans notre diocèse est né. L'entretien avec Mgr Nourrichard, évêque d'Evreux,  pour lui faire part de son désir fut une étape. Envoyé, par l'évêque, se former au Séminaire des Carmes à Paris où il est toujours actuellement. Il prépare un Master II en théologie spécialisé en ecclésiologie. Son mémoire est en cours de rédaction et s’intitule « le défi de la communion ecclésiale dans une société occidentale marquée par de nouvelles formes de sociabilités » à partir de la pensée d’Henri de Lubac.

L' insertion en paroisse ?

Après avoir été à Saint Vincent de Paul (Paris 10e), puis à Saint Étienne d’Issy-les-Moulineaux, il est à présent à la paroisse Saint Hippolyte dans le 13e à Paris. Il est également en paroisse d’accueil  dans le diocèse à Gaillon après avoir été à Bernay et à Vernon. Il découvre notamment la joie de l’accompagnement. Rejoindre les personnes là où elles en sont, les faire grandir, un peu à l’exemple des disciples d’Emmaüs.

"Je suis émerveillé de la joie suscitée par l’annonce de mon ordination diaconale et de l’ordination presbytérale de Jimmy et de Frère Samuel. Notre diocèse est dans la fête pour accueillir de nouveaux ministres pour l’annonce du Christ et de son Évangile en terre de l’Eure. J’ose lancer un appel aux jeunes de notre diocèse : « suivre Jésus » rend heureux, n’ayez pas peur de vous engager à sa suite en devenant prêtre. Cela rend heureux et je peux vous l’assurer ! Je crois que nos communautés paroissiales devraient être plus audacieuses dans la pastorale des vocations : si vous ressentez le besoin de prêtre pour notre Église diocésaine, il faut oser poser la question aux jeunes de nos paroisses et les accompagner dans la prière."

d'apres l'article de Eglise d'Evreux

SimpleViewer requires Macromedia Flash.Get Macromedia Flash. If you have Flash installed, click to view gallery