impression
evreux.catholique.fr

Evénement

retour à l'agenda

Contact

Mme Geneviève MAGNAN
contact mail

Informations
associées

Thèmes  
Les thèmes suivants sont associés à cet événement.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder à l'agenda.
Les résultats présentés correspondront au thème choisis.
accéder aux thèmes dans l'agenda

Mouvements  
Cet événement est associé aux mouvements suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des mouvements associés.
accéder aux pages des mouvements

Services  
Cet événement est associé aux services suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des services associés.
accéder aux pages des services

  • Cet événement n'est associé à aucun service.

Diffusion  
Cet événement est également publié dans ces autres rubriques d'actualité.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder directement à ces rubriques d'actualités.
l'évènement dans les actualités

Samedi 15 avril 2017

Rassemblement national de la JOC  La Courneuve

La Jeunesse Ouvrière Chrétienne organise un grand rassemblement national:

« JEUNES PRIVES D’EMPLOI DIGNE,  NOUS NE SOMMES RIEN ? SOYONS TOUT ! »        

Toute l’année, les jocistes et …pourquoi pas vous aussi qui êtes en contact avec des jeunes…, sont invités à donner la parole aux Jeunes Privés d’Emploi et aux jeunes privés d’emploi digne à travers une enquête et des « Portraits de Jeune »>.

Pour découvrir la campagne nationale de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC): c'est ICI

Témoignage d'un bénvole du diocèse d'Evreux:

J’ai participé au Rassemblement national de la JOC, « Nous ne sommes rien, soyons tout », du 15 avril 2017 comme bénévole la veille du rassemblement pour l’installation du site (montages divers, pose des banderoles, transport de chaises, tables, etc.) et le jour du rassemblement à la « Tente de la rencontre » puis le soir au rangement.
Je suis très heureux que mon récent passage à la retraite m’ait permis de vivre cette expérience. J’avais déjà été bénévole aux précédents rassemblements mais jamais la veille.
J’ai été impressionné par la capacité des jeunes permanents de la JOC à conduire et mener ce rassemblement, ce qui n’est pas une mince affaire. J’ai apprécié l’ambiance qui régnait à l’Event Center ce vendredi, sérieux, travail mais aussi décontraction apparente sans trop de stress. Bien sûr on a fait et défait ou bien attendu les consignes à certains moments mais ça fait partie des choses normales. Tout était fait pour que les bénévoles se sentent à l’aise, merci pour l’espace bénévoles approvisionné en café et boissons… L’équipe formée sous la houlette de François a bien fonctionné et nous avons pu faire connaissance, discuter, échanger et bosser !
Le lendemain je n’ai pas vu grand-chose du rassemblement en lui-même si ce n’est saisir quelques instantanés. J’ai été impressionné par la démarche de la JOC pour faire émerger des propositions sur l’emploi la formation,… établir un « cahier de doléances », « 40 propositions par les jeunes, pour les jeunes ». Des débats ont eu lieu pendant toute la journée, avec des témoins engagés dans la société, les jeunes ont débattu, proposé. Des rapporteurs, d’ex permanents nationaux de la JOC encore jeunes, ont pris des notes et sont allés exposer les propositions à une commission. Le fruit de ce travail d’élaboration collective a été présenté lors de la cérémonie de clôture du rassemblement et communiqué aux partenaires associatifs, syndicaux, politiques de la JOC.
J’ai passé la journée à la « Tente de la rencontre », espace foi, où j’ai vécu un grand moment pas seulement parce j’y ai retrouvé beaucoup de têtes connues, occasion de se donner des nouvelles depuis qu’on s’est vu il y a… un certain temps ! Le rôle des bénévoles était de guider les participants dans les différents activités de l’espace :
-    la chaîne de l'espérance : chacun pouvait écrire un mot d'espérance au dos d'une carte, l'accrocher sur un fil et en prendre une autre carte accrochée. Ainsi s'est transmise l'espérance au cours de la journée. J'ai été impressionné par tous ces jeunes qui ont écrit des messages du début jusqu'à la fin du rassemblement.
-    Une exposition sur les 3 religions juive, chrétienne et musulmane fait par une association interconfessionnelle et interculturelle de Drôme-Ardèche. Assez simple, pédagogique, elle a été très regardée, pas seulement pas les adultes !
-    Un espace calme méditation/prière/repos : le repos a été très pratiqué durant l’après-midi.
-    Trois débats avec de très nombreux participants notamment celui sur l’interreligieux avec un photo-langage qui m’a semblé, de loin, utile pour permettre l’expression des participants.
Il y a eu du monde sans discontinuer. En fin d’après-midi, une jeune fille m’a demandé si j’avais vu un prêtre qui devait la confesser, elle est partie et est revenue avec ce prêtre qui a utilisé l’espace prière juste avant son démontage…
Je garde dans le cœur cet échange avec un jeune qui m'a demandé ce que signifiait l'imposition des mains lors du sacrement du pardon ("quand je me donne le pardon" a-t-il dit je crois), il avait vu cela sur un panneau de l’exposition. J'ai essayé de lui dire la signification pour moi de ce geste pratiqué pas seulement pour la réconciliation, le prêtre transmet le pardon au nom de Dieu, on ne se le donne pas, reconnaissance de mon manque d'amour envers Dieu et les autres...
Cette fréquentation de l’espace foi et la démarche suivie durant ce rassemblement me font dire que l’action avec les jeunes du monde ouvrier et populaire et l’éducation à la foi chrétienne sont toujours d’actualité pour la JOC, que la recherche spirituelle est présente chez nombre de jeunes et que la JOC reste fidèle à sa mission d’évangélisation, qui s’est traduit ce samedi saint 2017 par une invitation à la découverte et au questionnement. Merci de m’avoir fait vivre ce temps fort !
Paul Magnan (Evreux, 27) le 5 mai 2017