impression
evreux.catholique.fr

Evénement

retour à l'agenda

Informations
associées

Thèmes  
Les thèmes suivants sont associés à cet événement.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder à l'agenda.
Les résultats présentés correspondront au thème choisis.
accéder aux thèmes dans l'agenda

Mouvements  
Cet événement est associé aux mouvements suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des mouvements associés.
accéder aux pages des mouvements

  • Cet événement n'est associé à aucun mouvement.

Services  
Cet événement est associé aux services suivants.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux rubriques des services associés.
accéder aux pages des services

  • Cet événement n'est associé à aucun service.

Diffusion  
Cet événement est également publié dans ces autres rubriques d'actualité.
Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder directement à ces rubriques d'actualités.
l'évènement dans les actualités

Mardi 16 août 2016

Retour sur la rencontre des prêtres venus d'ailleurs le temps de l'été 

Une rencontre très riche de partage et de convivialité au centre diocésain ce mardi 16 août.
Les prêtres en remplacement d'été dans les différentes paroisses du diocèse se sont retrouvés avec le service de la Coopération Missionnaire et le père Nicolas LE BAS.

Après un temps de prière, chacun était invité à prendre la parole. Ce qui ressort de ces échanges est un bel accueil des laïcs engagés en paroisses. La richesse apportée par ces nouveaux venus, le service rendu dans une région ou un pays inconnus , qui peut s'avérer difficile, la fraternité que cela engendre entre communautés. En effet il faut parfois assurer le transport et les paroissiens s'organisent. Ce temps d'été, plus libre de contraintes de l'année, permet de donner du temps pour faire découvrir la région et faire du tourisme.

Pour les pères Firmin (du Tchad, étudiant à Paris), Anicet (du Burkina Faso, étudiant), Janvier (du Rwanda, étudiant à Paris), Juste (du Burkina Faso, Caritas diocésaine), Martin (du Togo, diocèse de Meaux, étudiant), Séraphin (du Burkina Faso, Caritas diocésaine), Gaston  (du Cameroun, étudiant à Fribourg) et Gabriel (du Togo, étudiant à Paris) c'est la joie d'être bien accueillis en France et d'être attendu comme un visiteur de marque, de trouver des communautés chaleureuses et bien organisées.
Le sentiment qu'au-delà de l'organisation d'été, les paroissiens ont voulu "vivre quelque chose avec le Seigneur". Beaucoup de familles les ont accueillis, et ils rendent grâce à Dieu.
 « Pour moi c’est une belle expérience d’universalité de l’Eglise". L'expérience d'une Eglise locale, de la fraternité sacerdotale, baptismale est une richesse. Et cela  procure de la joie de servir où qu'ils soient, en essayant de trouver ce qui pourrait marquer le passage "pour dire que le Christ est là, présent".
Pour ceux qui ne font que changer de département, d'arriver en province, c’est différent de Paris où il y règne une activité pastorale quelquefois dense. Il y a des habitudes différentes et inconnues comme le baptême au cours de la messe. Ils s'adaptent. Autre constat: le temps donné pour la paroisse, les obligations et le repos sont bien équilibrés. Les chrétiens se donnent dans une bonne ambiance spirituelle et physique.
Mais le bel accueil vient aussi des prêtres des lieux. Être investi pour l'élaboration du programme, visiter le presbytère, avoir un "tuilage", rencontrer le prêtre que l'on doit remplacer est idéal.

Mais dans ce tableau positif une petite note négative surgit. Le ressenti d'un malaise par rapport au prêtre de couleur. D'autre part il est parfois difficile de célébrer les mariages pour des couples inconnus, "que l'on ne connait pas"

Heureux de cette rencontre initiée par le diocèse, ils ont tenu à le dire. "Cette réunion de prêtres, une belle rencontre. C’est la première fois  pour moi.  Merci au diocèse de l’avoir suscitée. L’Eglise est une famille. En Afrique l’hospitalité est la base. Se sentir accueillis c’est bien".
Et pour les prêtres qui sont en vacances: "Le repos spirituel est nécessaire ».

d'après le compte-rendu de Yvette Delacour pour eglise d'Evreux