impression
evreux.catholique.fr

Préparation aux sacrements - Baptême

Définition :

Rite par lequel est réalisé l'adhésion au Christ. Il fait entrer le baptisé dans le mystère de Pâques " mort et résurrection de Jésus-Christ ". C'est en Lui que tout baptisé dans l'eau et dans l'Esprit est immergé pour renaître à la vie nouvelle. Ce rite fait entrer le nouveau baptisé dans la communauté de l'Église.

 

bapteme

Le sacrement : un don de Dieu

Le Baptême est le plus beau et le plus magnifique des dons de Dieu... Nous l'appelons don, grâce, onction, illumination, vêtement d'incorruptibilité, bain de régénération, sceau, et tout ce qu'il y a de plus précieux.
Don, parce qu'il est conféré à ceux qui n'apportent rien ;
Grâce, parce qu'il est donné même à des coupables ;
Baptême, parce que le péché est enseveli dans l'eau ;
Onction, parce qu'il est sacré et royal (tels sont ceux qui sont oints) ;
illumination, parce qu'il est lumière éclatante ;
Vêtement, parce qu'il voile notre honte ;
Bain, parce qu'il lave ;
Sceau, parce qu'il nous garde et qu'il est le signe de la seigneurie de Dieu
(S. Grégoire de Naz., or. 40, 3-4 : PG 36, 361C).

Lire la suite : site du Vatican

Le Baptême :

Le nom du Baptême vient du geste qui le réalise: baptiser signifie « plonger », « immerger ». La plongée dans l'eau signifie pour celui qui demande le baptême (le catéchumène), son union au christ dans sa mort et sa résurrection. Il est comme une « nouvelle créature »

Les grands événements de l'histoire de l'Alliance de Dieu avec l'humanité, rappelés dans la célébration de la nuit de Pâques (Vigile Pascale) annonçaient déjà le Baptême. Par exemple, la traversée de la mer Rouge, véritable libération d'Israël de l'esclavage en Egypte, annonce la libération du péché par le Baptême. Par sa Pâque, sa mort et sa Résurrection, le Christ a ouvert à tous les hommes les sources de la vie éternelle.

Le Baptême se donne donc en plongeant le catéchumène dans l'eau, ou en lui versant de l'eau sur la tête, en invoquant la Sainte Trinité: Je te baptise au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit.

Qu'apporte le Baptême ?

Le baptême, imprime dans le chrétien une marque ineffaçable. Ce sacrement ne peut donc être reçu qu'une seule fois.

Source :

extrait du petit guide de la Foi Catholique, Mgr André Vingt-trois, Editions Le Sénevé / Cerp - site de la conférence des Evêques de France

Où s’adresser pour demander le baptême ?

Offrande pour la célébration des sacrements

Réf. : Code de Droit canonique, canons 848 et 1264.
Ce sont les dons qu'elle reçoit qui permettent à l'Eglise d'assurer le traitement des prêtres et le salaire des laïcs qu'elle emploie, ses actions pastorales et missionnaires (catéchèse, oeuvres, solidarité, etc.), l'entretien des édifices dont elle a la charge, et donc d'accueillir et de célébrer
les baptêmes, les mariages et les obsèques qui lui sont demandés.
A l'occasion de ces célébrations les chrétiens sont invités à faire un don (le casuel) en fonction de leurs moyens. Il conviendrait qu'il soit proportionnel aux dépenses engagées (de 5 à 10 % par exemple).
Mais, à titre indicatif, les évêques de la Province de Normandie estiment que ces offrandes, à compter du 1 er juillet 2013, devraient être:
de 50 € à 100 € pour un baptême,
de 150 € à 200 € pour un mariage,
de 180 € pour des obsèques.

Le 25 avril 2013
Jean-Charles Descubes, archevêque de Rouen
Jean-Claude Boulanger, évêque de Bayeux-Lisieux
Jean-Luc Brunin, évêque du Havre
Jacques Habert, évêque de Séez
Christian Nourrichard, évêque d'Evreux
Michel Le Blond, administrateur diocésain de Coutances