Fermer
Noël c'est bien cûr cela...mais c'est surtout Lui !

J’aide l’Eglise à annoncer la venue du Sauveur

Je fais un don

Merci à ceux qui ont déjà donné

impression
evreux.catholique.fr

Taizé

logo

« C’est comme une fête de voir de si nombreux jeunes sur la colline, ensemble dans une telle diversité. Cela nous donne la grande espérance qu’une humanité en paix est possible. »

Frère Alois, rencontre dans l’église de la Réconciliation


Rencontres de jeunes Pourquoi venir à Taizé ?

groupe de jeunes

Venir à Taizé, c’est être accueilli(e) par une communauté marquée par deux aspirations : avancer à travers la prière dans une vie de communion avec Dieu, et prendre des responsabilités pour déposer un ferment de paix et de confiance dans la famille humaine.
A Taizé, la prière commune, le chant, le silence, la méditation personnelle peuvent aider à redécouvrir la présence de Dieu dans sa vie et à retrouver une paix intérieure, un « pourquoi vivre » ou un nouvel élan.
Faire l’expérience d’une vie simple partagée avec les autres rappelle que le Christ nous attend dans notre existence quotidienne telle qu’elle est.
Certains jeunes cherchent comment suivre le Christ pour toute la vie.
Venir à Taizé peut les aider à discerner cet appel.

 

« Une réalité toute simple »

jeunesOuvrant l’Évangile, chacun peut se dire : ces paroles de Jésus sont un peu comme une lettre très ancienne qui me serait écrite dans une langue inconnue ; comme elle m’est adressée par quelqu’un qui m’aime, j’essaie d’en comprendre le sens, et je vais aussitôt mettre dans la pratique de ma vie le peu que j’en saisis…

Ce ne sont pas les vastes connaissances qui importent au début. Elles auront leur grande valeur. Mais c’est par le cœur, dans les profondeurs de soi-même, que l’être humain commence à saisir le Mystère de la Foi. Les connaissances viendront. Tout n’est pas donné d’un seul coup. Une vie intérieure s’élabore pas à pas. Aujourd’hui plus qu’hier, nous pénétrons dans la foi en avançant par étapes.

Taize

 


« Ne l’oublions jamais,
le simple désir de Dieu
est déjà le commencement
de la foi. »

 


Au tréfonds de la condition humaine repose l’attente d’une présence, le silencieux désir d’une communion. Ne l’oublions jamais, ce simple désir de Dieu est déjà le commencement de la foi.

De plus, personne ne parvient à comprendre tout l’Évangile à lui seul. Chacun peut se dire : dans cette communion unique qu’est l’Église, ce que je ne comprends pas de la foi, d’autres comprennent et en vivent. Je ne m’appuie pas sur ma foi seulement mais sur la foi des chrétiens de tous les temps, ceux qui nous ont précédés, depuis la Vierge Marie et les apôtres jusqu’à ceux d’aujourd’hui. Et jour après jour je me dispose intérieurement à faire confiance au Mystère de la Foi.

Alors il apparaît que la foi, la confiance en Dieu, est une réalité toute simple, si simple que tous pourraient l’accueillir. Elle est comme un sursaut mille fois repris tout au long de l’existence et jusqu’au dernier souffle.

Frère Roger, de Taizé

jeunes

 

 

Aumônerie de l'Enseignement Public

Centre Diocésain St Jean - BP165 27001 Evreux cedex

02.32.62.82.31 ou 06.75.37.10.09