Fermer
Noël c'est bien cûr cela...mais c'est surtout Lui !

J’aide l’Eglise à annoncer la venue du Sauveur

Je fais un don

Merci à ceux qui ont déjà donné

impression
evreux.catholique.fr

Aumônerie des prisons


J’étais en prison et vous m’avez visité

La présence de l’église en prison remonte à saint Vincent de Paul, lui premier aumônier sur les galères… il disait à cette époque
«S’il s’en trouve parmi vous qui pensent qu’ils sont envoyés pour évangéliser les prisonniers et non pour les soulager, pour remédier à leurs besoins spirituels et non aux temporels, je réponds que nous devons les assister en toutes manières par nous et par autrui : faire cela, c’est évangéliser par paroles et par œuvres, et c’est cela le plus juste »
Entrer en prison, c’est entrer dans un monde ou la peur règne, parce qu’il y a des catégories dans la prison.
Les détenus font très vite l’expérience de l’exclusion dedans - dehors.

Aumôniers de prison, nous entrons dans ces lieux les mains nues.

Dieu n’est pas venu pour les biens portants, il est descendu aux enfers - aux enfers de l’hommes au fond d’une cellule – au quartier disciplinaire

Croire à l’autre avec un regard positif, notre travail d’accueil, est de les projeter dans un avenir possible.

Etre des veilleurs et des passeurs d’humanité dans ces lieux ou l’humanité est à mal.

L’équipe d’aumônerie travaille à construire une communauté fraternelle autour de la parole de Dieu, qui nous aide à redire que l’homme, s’il reconnaît sa faute, peut-être restauré dans sa dignité par le pardon.

Aumôniers de prison nous ne sommes pas les seuls à intervenir dans ce sens. A travers les Visiteurs, le secours catholique, le personnel socio-éducatif, le service médical, il y a l’expérience de la personne, une reconnaissance de la dignité au-delà de ce qu’elle a commis comme délit.

 

lien site national