impression
evreux.catholique.fr

Questionnaire - Comment etre une Eglise accueillante, qui rayonne et qui appelle ?

Comment etre une Eglise accueillante, qui rayonne et qui appelle?

Mettons-nous à l’écoute de l’Evangile : Lc 19, 1-6

Pour télécharger la page du domaine 5

1. Où rencontrez-vous des chrétiens heureux ?

2. Suis-je heureux d’être chrétien ? Comment je le montre ?

3. Vous avez demandé quelque chose à l’Église. Comment avez-vous été accueilli ? Quelles joies?
Quels écueils ? Quels souhaits?

4. Dans ma vie de chrétien, puis-je témoigner que j’ai été accueilli dans l’Église? En quoi cela
m’aide dans ma vie ? Et moi-même, comment je cherche à accueillir les autres à la manière de Jésus?

5. Pour notre Église diocésaine, quel message du pape souhaiteriez-vous voir mettre en oeuvre?

6. Avez-vous déjà participé à une rencontre sur des questions de société, organisée par l’Église?
    a) Si oui : En avez-vous été satisfait? Souhaiteriez-vous y participer de nouveau? Sur quels sujets?
    b) Si non : Souhaiteriez-vous qu’elle le fasse? Sur quels sujets?
    c) Avez-vous déjà suscité de telles rencontres ?

7.
Êtes-vous préoccupé par les vocations particulières (prêtre, religieux, religieuse)?

8. Si dans votre famille, un enfant veut devenir prêtre (ou religieux, religieuse), comment réagissez-
vous? Est-ce que vous demandez cela à Dieu?

Commentaire

Dans quel monde vivons- nous ? Une société de communication mais qui induit beaucoup de solitudes…
Une société où une grande partie de nos contemporains ne se pose pas la question de Dieu.
Une société plurielle sur le plan religieux, qui a du mal avec la laïcité. Une société qui fourmille de propositions,
qui modifie le rythme et les moeurs de la vie actuelle. Ces changements qui peuvent heurter
notre système de valeurs hérité de la foi chrétienne, et qui tendent à marginaliser les chrétiens, voire les
enfermer… Aujourd’hui, beaucoup d’hommes et de femmes ont l’image d’une Église ancrée dans le
passé, qui nie les évolutions de la société actuelle, et surtout qui juge.

Quelle Église voulons-nous pour aujourd’hui ?
• Une Eglise qui écoute les questions de ce monde et qui ose prendre davantage sa place dans
le débat public sur les grandes questions de société (travail, chômage, licenciements, délocalisations,
conditions de fin de vie et euthanasie, mariage « pour tous »…)
• Une Eglise qui se questionne et qui suscite des temps de rencontre et de dialogue sur les évolutions
sociales et sociétales (accueil des personnes homosexuelles, des divorcés-remariés, des
Roms, des réfugiés… la place de la femme dans l’Eglise, la famille, le dialogue entre croyants
d’autres religions, non croyants, etc)
• Une Eglise attentive qui accueille sans juger, dans la joie et la miséricorde.
• Une Eglise qui ose et va vers les personnes à la « périphérie », comme le dit notre Pape François
: les personnes éloignées, ou qu’on éloigne, celles qui sont en quête de sens, celles qui ne
connaissent pas Jésus Christ…
• Une Eglise Vivante, imprégnée de joie et d’Espérance, qui appelle et annonce le Christ ressuscité
et propose la foi.