Fermer
Noël c'est bien cûr cela...mais c'est surtout Lui !

J’aide l’Eglise à annoncer la venue du Sauveur

Je fais un don

Merci à ceux qui ont déjà donné

impression
evreux.catholique.fr

Orientations - Une Eglise au service de ce monde

Une Eglise au service de ce monde

"Ce que vous avez fait à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous l'avez fait"

Matthieu 25, 40

A la suite du rassemblement Diaconia 2013, osons le changement de regard. Prenons soin de nos frères, comme Dieu le Père a pris soin de l’humanité en lui envoyant son Fils. Adoptons l’attitude de Jésus Christ lui-même et répondons positivement à Sa Parole : « Ce que vous avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez  fait » (Mt 25, 40).
De nombreuses initiatives et instances existent déjà dans ce sens (propositions du Service diocésain de la Solidarité, initiatives du groupe « Signes de miséricorde », Aumôneries de prison, d’hôpitaux, équipes du Service Evangélique des malades, actions du Secours Catholique et des différents mouvements de solidarité, etc…). Il convient de les poursuivre et d’en stimuler d’autres.

Orientation diocésaine:

Dans toutes les rencontres en Eglise, à tous les niveaux, par tous les acteurs (laïcs, religieux-ses et ministres ordonnés), gardons le souci de l’accueil, de l’écoute, de la place des plus fragiles, de celles et ceux qui n’ont que rarement la parole… Adoptons l’attitude de Jésus Christ et faisons en sorte que cela soit vécu concrètement. Ouvrons des « lieux » d’écoute, de parole et de convivialité dans la proximité afin de permettre aux plus fragiles de s’exprimer,  de prendre leur place,  d’échanger, de donner du sens à leur vie et de sortir de l’isolement.

Décret:

  1. Initions un temps fort avec les plus fragiles, un « festival des Sans Voix »,  « Diaconia  diocésain » où chacun pourra prendre la parole et être à l’écoute des autres. Ce sera notre façon de vivre une Eglise pauvre avec les pauvres. Il sera confié au Service diocésain de la Solidarité et aura lieu à une date fixe, le 1er mai.
  2. Mettons en place une formation à l’accueil et à l’écoute des pauvres.
  3. Accompagnons l’engagement politique des chrétiens. Organisons une rencontre des chrétiens engagés en politique (candidats, élus,…) pour relire leurs expériences, donner du sens et nourrir la réflexion collective, envisager des pistes d’action ou d’interpellation dans le domaine du « vivre ensemble ».

Proposition d’action à discerner par chaque groupe d’Eglise:...


Pour lire les annexes