impression
evreux.catholique.fr

Orientations - La place des jeunes, comment on s'y prend...

La place des jeunes, comment on s'y prend...

Alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père.

Matthieu 5,16

Dieu prend soin de nous. Il nous a donné Jésus pour éclairer nos chemins, pour donner de la saveur à nos vies.  Jésus nous invite, nous appelle à devenir lumière et sel pour notre monde (Mt 5, 14 - 16). Le Pape François a réitéré cet appel aux jeunes du monde entier aux dernières Journées Mondiales de la Jeunesse à Rio.
Cela étant, les difficultés sont parfois nombreuses dans leurs parcours. Un bon nombre de jeunes vivent les difficultés de l’insertion scolaire, professionnelle voire la précarité. Ils sont à la  recherche du bonheur, même si cette quête est parfois désordonnée. Ils sont plus que soucieux de leur liberté, de ne pas se faire embrigader. Beaucoup expriment un désir de fraternité et de générosité et ils le concrétisent déjà, bien souvent ! Ils répondent plus facilement à des propositions ponctuelles. Ils sont attachés à une démarche  de prière, ou du moins d’intériorité. Par contre, leur attachement à l’Eglise n’est pas toujours évident. Nous leur faisons pleinement confiance !

Orientation diocésaine :

Donnons aux jeunes Jésus Christ ! Offrons-leur la joie de la foi, soyons charité et attirants par notre soif d’espérance ! Renouvelons nos propositions permettant aux jeunes de se structurer dans leur vie humaine et chrétienne, d’en être les acteurs  et de s’épanouir dans leur foi au service de leurs frères. 

Décrets

  1. Bâtissons avec les jeunes des rencontres diocésaines ou/et de secteur : rassemblements réguliers de type « festival », « universités d’été » ou assemblées de jeunes. Il en va de la visibilité et de la volonté de  l’Eglise d’offrir au monde des jeune des lieux de paroles, d’expressions, de formations avec des apports nourrissants.  Animateurs de jeunes, agents pastoraux, ministres ordonnés doivent conjuguer leurs forces avec les jeunes eux-mêmes pour faire aboutir ces rendez-vous.
  2. Mobilisons-nous, ministres ordonnés et laïcs, dans une catéchèse qui réponde aux attentes tant des jeunes que des adultes. La responsabilité catéchétique est celle de toute l’Eglise. Nous sommes tous concernés par la mission essentielle d’éducation de la foi qui se fait aujourd’hui à tous les âges.

Proposition d’action à discerner par chaque groupe d’Eglise...


Annexe