impression
evreux.catholique.fr

Echos des projets - Secteur est

Comment la démarche synodale est mise en œuvre dans les paroisses du secteur Est?

Paroisse St-Nicaise

  • L’accueil est important pour les gens en attente, l’accent a été mis sur les correspondants de village qui sont les plus proches.
  • L’accueil des personnes réfugiées, projet qui tient à cœur au Père Roland Frat (curé de la paroisse), rencontre des difficultés de mise en oeuvre pour des problèmes administratifs. L'acquisition d'un local d’accueil appartenant à l’armée et possédant quatre logements n'est toujours pas réalisée. Ce projet demandera beaucoup d’énergie et de compétences, comme l'apprentissage du français, l' aide à l’insertion et la recherche de travail;
  • Pour les jeunes il existe déjà une bonne équipe d’accompagnants et des lycéens prennent en charge les plus jeunes. Un séminariste s’occupe des servants d’autel

Paroisse Notre Dame de Bonne Espérance

La paroisse s’est aussi centrée sur l’accueil

  • Domaine 1 :l’église au service du monde
    • Actuellement sept familles accueillent des migrants en partenariat avec le secours catholique et la Croix Rouge.
    • Pendant le carême la paroisse a soutenu l’association «  l’arbre aux légumes ». Cette association anciennement basée à St-Marcel , œuvre pour la réinsertion sociale et professionnelle des jeunes en difficulté . Actuellement vingt huit jeunes sont concernés; le taux de réussite est de 70%.
    • Des formations à l’écoute sont mises en place particulièrement pour les personnes engagées dans les services d’accompagnement aux baptêmes, aux mariages et des personnes en deuil.
  • Domaine 5 "Une église qui rayonne et qui appelle" - Décret 2: "Ayons le souci d’accueillir les nouveaux"
    • Une équipe d’accueil pour le service dominical a été constituée. Elle est composée de huit personnes. Son rôle est de repérer les nouveaux arrivants, les occasionnels, de proposer l’éveil à la foi pour les plus jeunes, aider les personnes à mobilité réduite, demander un silence respectueux du lieu.
    • Un dépliant a également été réalisé à l’intention des fiancés et des parents de jeunes baptisés leur listant ce qui se fait sur la paroisse.

Paroisse St-Louis pays de Vernon

La réflexion a surtout porté sur l’accueil et le souffle missionnaire:

  • Accueil : un projet de kermesse de la solidarité (réactivation d’une ancienne kermesse ) se met en place autour des associations existantes, pour créer un moment festif et montrer ce qui existe dans la paroisse. Les familles aidées seront ainsi accueillies dans un autre contexte pour échanger les rires et les différences. Pour que cette kermesse reste un évènement elle aura lieu tous les deux ans; la journée se terminera par une messe.
  • Accueil de la caravane des croyants avec les journées portes ouvertes des mosquées (celle des turcs et celle des marocains) et de la collégiale. Lors de cet évènement une centaines de personnes ont participé. Au cours de la visite d’une mosquée un des participant ayant fait remarquer que « nous sommes tous des priants » une prière silencieuse a eu lieu puis l’imam a fait une invocation suivi de la prière du Père J.F Berjonneau. A l'issue de la visite de la collégiale la journée s’est terminée par un buffet partagé. Dans ces échanges ont également participé une famille juive et une protestante.
  • Balade et prière : « une nouveauté dans l’évangélisation »: Un groupe de jeunes parents a proposé pour l’évangélisation d’organiser une balade familiale, sur  le parcours se trouve un lieu de prière (chapelle, église ou autre) permettant d'évagéliser. Chaque balade a un thème:la nativité pour la première et Jésus vrai homme et vrai Dieu pour la seconde. La prochaine aura pour thème: le Saint-Esprit. Ces balades ont rassemblé environ 80 personnes tous âges confondus et ont lieu tous les 2 ou 3 mois.

Paroisse Pacy Vallée d’Eure

  • Le rôle des correspondants de village est surtout matériel, c’est pourquoi  l’EAP propose de mettre en place des veilleurs de la miséricorde. Plus proches des gens ils peuvent comprendre pourquoi certaines personnes ne se déplacent plus (moyen de locomotion, horaire …) Durant cette année de la Miséricorde il faut chercher à rendre les chrétiens plus attentifs à leurs voisins.
  • Un dépliant rassemblant toutes les activités de la paroisse a été distribué invitant chacun à devenir une cellule vivante de la paroisse.

Quel temps fort de secteur?

Monseigneur Nourrichard  a remercié toutes les paroisses pour ces réalisations qui sont la visibilité de l’église dans nos lieux de vie et essentielles à notre foi incarnée en Jésus,qui a vécu notre condition d’homme en toute chose sauf le péché.
Car, en insistant sur l’accueil, notamment l'accueil des réfugiés , des recommençants …, nous reprenons l’accueil du Christ dans toutes ces dimensions.  Nous rendons l’église vivante et nous contribuons à supprimer les idées fausses ( rigidité , faite d’interdits) qui la poursuivent. Cet accueil peut être difficile mais rappelons-nous qu’à chaque fois, c’est le Christ que nous accueillons et n’oublions pas que le Père nous envoie le souffle de l’Esprit qui nous permet de persévérer.
Le Père Michel Daubanes, vicaire général, rappelle que ces visites ont aussi pour but d’apporter leur aide aux paroisses à travers les services diocésains.
Quel projet de secteur serait fédérateur aux 4 paroisses afin de prévoir un temps fort sur le secteur:
Accueil formation?
Dialogue interreligieux?
Ce projet de secteursera décidé ultérieurement, conjointement avec les curés après une réflexion personnelle et collégiale.

Marie Jo Ligier