Fermer
Noël c'est bien cûr cela...mais c'est surtout Lui !

J’aide l’Eglise à annoncer la venue du Sauveur

Je fais un don

Merci à ceux qui ont déjà donné

impression
evreux.catholique.fr

Histoire du diocèse

Histoire du diocèse d’Evreux

Le premier évangélisateur du pays d’Evreux est Saint Taurin (entre 350 et 411). La présence d’un évêque d’Evreux aux Conciles d’Orléans en 511 et 549 atteste l’existence du diocèse d’Evreux dès cette époque.

La christianisation des campagnes durant le Haut–Moyen-âge est l’œuvre des premières abbayes :

  • telles que Notre–Dame de l’Estrée,
  • Lyre,
  • Conches…

Le territoire du diocèse correspond alors approximativement au Comté d’Evreux, ce qui explique son très riche patrimoine culturel et artistique, mais aussi les secousses de nombreuses guerres, révoltes et intrigues ainsi que la forte influence des partis et courants d’idées qui sapèrent profondément la vie chrétienne.

Au début du XVIIème siècle Mgr. Maupas du Tour entreprend une « nouvelle évangélisation » avec l’aide de Saint Jean Eudes (séminaires), MM H-M Boudon (confréries de laïcs) et des Ordres Mendiants, tandis que les Sœurs de la Providence d’Evreux et d’autres Congrégations de religieuses sont à l’œuvre dans les campagnes (catéchisme, instruction, soins…)

La Révolution vient fragiliser le diocèse à peine revigoré. En 1790 , le diocèse est agrandi à la dimension du nouveau département de l’Eure par le rattachement du Vexin Normand, du Roumois et d’une partie des Pays d’Auge et de Risle Charentonne.

Avec le Concordat (1802) la vie chrétienne reprend vigueur et unité sous l’impulsion dynamique et audacieuse de Mgr. Bourlier.

Après Mgr. Bourlier dix-sept évêques aux charismes divers conduiront le diocèse, tous animés du même zèle pastoral.