impression
evreux.catholique.fr

Pastorale du Baptême des petits enfants

Orientations diocésaines pour le sacrement du baptême des petits enfants.

La réflexion sur la pastorale du Sacrement du Baptême a fait l’objet d’une concertation entre le Conseil presbytéral et le conseil Diocésain de Pastorale.
J’invite les paroisses et les différents acteurs pastoraux à intégrer ces orientations diocésaines pour le sacrement du baptême des petits enfants.
Je vous remercie pour le bon accueil que vous réserverez à ces orientations diocésaines.

Cette concertation et les débats qui ont se sont déroulés dans ces deux conseils ont abouti aux propositions suivantes :

1 - Il nous apparaît urgent que, dans la perspective des nouvelles orientations pour la Catéchèse, proposée par les Evêques de France, la préparation et la célébration du Sacrement du baptême pour les petits enfants en manifestent la dimension ecclésiale.
« Tous ceux qui ont part au baptême appartiennent au Christ et font partie de son Corps qui est l’Eglise. Quand le baptisé accepte de se laisser prendre par l’Esprit Saint et reconnaît Dieu comme Père, il est conduit à reconnaître les autres chrétiens comme des frères et des sœurs » (texte national pour l’orientation de la catéchèse en France. p.32)Ceci a une double implication pour la pastorale du baptême des petits enfants :

  • Il est important de développer chez les parents qui présentent leur enfant pour le baptême la conscience de leur incorporation à l’Eglise comme le lieu vital où leur enfant, en grandissant, fera l’expérience de la rencontre avec le Christ.
  • Il apparaît aussi indispensable de développer au sein des communautés paroissiales la conviction que chaque fidèle est concerné par l’accueil et le témoignage d’Eglise à donner lorsqu’une famille de la paroisse demande le baptême pour son enfant.

2 - Dans cette  perspective, le Conseil Presbytéral  et le Conseil Diocésain de Pastorale indiquent l’orientation suivante :
« Il faut tenir le baptême comme sacrement de l’initiation chrétienne, c’est-à-dire le sacrement qui introduit à l’expérience de la foi en Jésus-Christ  vécue en Eglise. Cette situation « initiatique » du sacrement qui est évidente pour le petit baptisé peut l’être aussi pour ses parents. Nous admettons qu’ils demandent le baptême de leur enfant moins comme une affirmation de leur foi que comme le geste « inaugural» d’une foi  à venir» (André Lalier 9ème session du C.P).
C’est pourquoi la pastorale du baptême nous apparaît comme le lieu essentiel d’un dialogue catéchuménal avec des familles qui ne sont pas toujours en lien direct et durable avec l’Eglise.
Cette proposition implique des démarches pastorales précises à toutes les étapes de la préparation et de la célébration du baptême :

3 - Premier accueil des parents qui demandent le baptême pour leur enfant.

  • « On accueille les familles telles qu’elles  sont. »
  • La demande de baptême d’un enfant est accueillie par la communauté comme une « bonne nouvelle ». Elle constitue le premier temps de l’évangélisation.
  • La qualité de l’accueil et de l’écoute est primordiale lors de la première démarche des parents.
  • On suggère que l’inscription du baptême au secrétariat de la paroisse soit suivie par un accueil plus personnalisé offert au domicile d’une famille de la paroisse engagée dans la pastorale du baptême.
  • Au cours de cette première rencontre, proposition est faite d’un parcours avec remise d’un livret de préparation.
  • Les noms et les adresses des parents qui posent une demande de baptême sont communiqués à l’Equipe d’animation locale afin qu’une relation soit établie.
  • Une formation  à l’accueil et à l’écoute des familles est souhaitée pour donner quelques points de repère en vue de ce dialogue initial.

4 - Accompagnement des familles dans la préparation du baptême

  • C’est au cours de cette préparation  qui peut s’étendre sur trois mois que les familles qui ont demandé le baptême découvrent le visage de l’Eglise dans sa diversité et sa complémentarité ( laïcs, prêtres, diacres, religieuses qui travaillent ensemble)
  • Le dialogue et la démarche interactive dans la préparation permettent aux familles d’évoluer dans leur demande de baptême.
  • Au cours de cette préparation, la prière et l’écoute de la Parole de Dieu occupent une place centrale pour initier à une relation personnelle et communautaire avec le Christ.
  • La préparation doit orienter vers un cheminement de la foi tout au long de la vie du baptisé.
  • Les parrains et marraines doivent être associés autant que possible à cette démarche.

5 - Célébration du sacrement

  • L’ensemble du Peuple de Dieu est partenaire dans la  célébration du baptême : la communauté locale, les laïcs responsables de l’accompagnement de familles, les ministres ordonnés qui président la célébration : prêtres, diacres.
  • Pour favoriser la relation entre les familles qui demandent le baptême et la communauté locale, la présentation de l’enfant et sa signation peuvent être effectuées au cours d’une messe dominicale qui précède la célébration du baptême.
  • Il est souhaitable qu’à intervalles réguliers, des célébrations communautaires de baptêmes soient proposées par les paroisses ou les secteurs, auxquelles tous les fidèles des communautés locales ou paroissiales soient conviés.
  • Au cours de la célébration il est important que la parole  soit donnée aux parents, parrains et marraines pour qu’ils puissent exprimer la signification qu’ils accordent à ce sacrement et l’engagement qu’ils prennent pour donner suite à cette célébration.

 6 – Suite à donner à la célébration du baptême.

La démarche catéchuménale du sacrement du baptême suppose que des propositions soient faites par les paroisses pour que les parents puissent « entretenir la lumière » auprès de leur enfant.
Plusieurs propositions ont été faites :

  • Transmettre aux EAL les coordonnées des familles qui ont célébré le baptême de leur enfant pour qu’elles soient tenues informées des événements de la vie de la paroisse.
  • Valoriser les propositions d’éveil à la foi des tout petits avec participation des parents
  • Inviter à des messes des familles où l’anniversaire du baptême soit rappelé et où les enfants soient associés à la célébration.
  • Proposer aux parents qui le souhaitent de participer à telle ou telle démarche de la paroisse : mouvements, services paroissiaux, groupes de partage d’Evangile, participation à la vie liturgique (Noël, fête de la Lumière, Pâques…)
  • Quoi qu’il en soit une suite ne pourra être donnée que dans la mesure où les familles auront fait une véritable expérience spirituelle de rencontre communautaire avec le Christ au cours de la célébration du baptême.


Evreux, le 3 février 2012

Jean-Pierre DECRAENE                         + Christian NOURRICHARD
Chancelier                                            Evêque d’Evreux