impression
evreux.catholique.fr

Projet Pastoral diocésain

Solidaires et Partenaires des hommes

Nous le sommes tout autant du Royaume de Dieu et l'Eglise depuis notre baptême

L'intuition fondamentale est que notre foi repose sur le Dieu de Jésus Christ. C'est le Verbe fait chair, qui nous le révèle. Il existe une tentation de mettre l'accent sur l'un ou l'autre des aspects : le Verbe ou la chair ! Il faut, comme le Christ, assumer les deux aspects.
Pas uniquement l'enseignement, la catéchèse, la formation ...
Il faut, en acte, en proposition, être au plus concret de l'existence. Solidaires et partenaires des hommes ; on le retrouve dans la Constitution pastorale sur l'Eglise de Gaudium et Spes, de Vatican II.
L'appel de l'évêque veut éviter aux chrétiens d'être des consommateurs. Il faut revenir aux Actes des apôtres (Ac 2,42-47)...
Pour lire le projet pastoral

Mise en oeuvre du Projet Pastoral diocésain

pour 2010-2011

Nous sommes à mi-parcours du temps que nous avons prévu pour mettre en œuvre le projet pastoral diocésain.

Ce projet pastoral est un des moyens dont notre Eglise diocésaine se dote pour répondre le mieux possible à sa mission dans le monde d’aujourd’hui. Notre foi chrétienne suppose de connaître le Dieu de Jésus-Christ. Il éclaire notre route et guide notre participation à la vie de ce monde en y étant des artisans de justice, de solidarité et de paix : signes du véritable Royaume qui est le nôtre. Connaître Jésus-Christ : c’est vivre pour lui, avec lui, en se mettant à sa suite pour annoncer, proclamer la Bonne Nouvelle, pour proposer la Foi  et permettre aux hommes et aux femmes de ce temps, aux adultes et aux enfants de faire l’expérience de la rencontre vraie et désintéressée  avec Jésus-Christ et avec d’autres en Eglise.

En s’incarnant en son fils Jésus, le Père nous indique le chemin de la rencontre où son Esprit nous devance dans le cœur de l’homme. Nous ne le proclamons jamais suffisamment : Dieu aime cette humanité qu’il appelle sans cesse à partager, son bonheur et sa vie. C’est là que réside notre espérance au cœur de ce monde. Saint Pierre nous invite à en rendre compte : « Vous devez toujours être prêts à vous expliquer devant tous ceux qui vous demandent de rendre compte de l’espérance qui est en vous ; mais faites-le avec douceur et respect » (I Pierre 3, 1-15).

  • Qui mieux que Jésus connaît le Père ?
  • Qui mieux que Jésus connaît l’homme ?

Il est le Verbe fait chair. En toute chose il a partagé notre humanité ; excepté le péché. Rien de ce qui constitue notre humanité ne lui est étranger. Il est venu à nous, en naissant d’une femme, la Vierge Marie.
Grâce à Joseph il a bénéficié de l’expérience d’une famille avec tous les liens que cela crée.

L’Eglise de France a prévu au cours de cette année pastorale 2010/2011 des « Assises de la famille ».
La pastorale familiale de notre diocèse  nous invitera à y prendre part.
C’est dans ce sens que je vous propose de poursuivre la mise en œuvre de notre projet pastoral
en choisissant comme « vecteur principal » la réalité de la famille d’aujourd’hui.

Accueil et famille

  • L’accueil et les réalités familiales au sein de nos communautés ?
  • Quels types de participation proposons-nous aux familles dans la vie de notre communauté ?
    • Dans les différentes équipes, mouvements et services?
    • Dans la préparation, la célébration des sacrements et l’accompagnement qui s’en suit ?
  • Quels soutiens proposons-nous? Aux familles éprouvées : deuils, maladies, solitude, familles recomposées ?…
  • Quelle place, quelle participation pour les personnes séparées, divorcées, divorcées-remariées ?…

Avant nous le Seigneur Jésus a rencontré cette diversité de situations : les Noces de Cana, la famille de Lazare, la Samaritaine, Marie-Madeleine…

Jésus a rencontré toutes ces personnes dans la simplicité et la vérité. Chacune d’elles a accueilli sa Parole, a trouvé ou a découvert une nouvelle manière de vivre dans la joie.

La Parole de Dieu et la Famille

La Parole de Dieu est nourriture pour les familles et les couples, les situations les plus diverses qu’ils peuvent vivre. En cette année 2010-2011, travaillons, méditons, prions les textes qui peuvent nourrir et fortifier la vie des familles.

  • Paroles d’amour (1 Co 12, 31-13,13 ; 1 Jn 4,7-21), de fidélité (Os 2,16-25 ; 11,1-9 ; Jr 31,31-34), d’espérance (1 P 3,1-15),
  • Paroles de compassion (Lc 15,1-32), de pardon (Lc 7,36-47 ; Jn 8,2-11), de réconciliation.

Partout où Jésus passait, il faisait le bien (Ac 10,38). Laissons-nous inspirer par ces paroles qui peuvent nous faire du bien. Pourquoi ne pas profiter de cette année pour étudier les textes proposés dans le Rituel du mariage, à l’aide des fiches éditées par le Service diocésain de la Formation Permanente ?

Catéchèse et famille

Pour les chrétiens, la famille est le lieu où l’on naît aussi à la Foi. On y découvre les premiers signes chrétiens, on y apprend les premières prières. Cette situation est moins fréquente qu’autrefois, mais comment la soutenons-nous là où elle existe ?

  • Quelles propositions sont faites aux parents pour accompagner, participer à la catéchèse, aux célébrations des enfants et des jeunes ?
  • Quelle catéchèse proposons-nous aux préparations sacramentelles, aux préparations des funérailles ?…

Solidarité et famille

La famille est le lieu où l’on découvre l’existence des autres que soi-même avec tout ce qu’ils sont : richesses, limites et carences de tout être humain que nous sommes.

  • Quelle(s) solidarité(s) au sein de la famille (inter-génération, nouvelles fratries) ?
  • Quelle(s) solidarité(s) avec les grands-parents ?
  • Comment la famille, lieu de la solidarité proche, est-elle sollicitée pour des solidarités plus lointaines géographiquement ou culturellement, socialement (logement, emploi, santé) ?…

Nous affirmons en Eglise que nous sommes tous frères et sœurs,  que cette année pastorale nous permette de  vivre cette fraternité dans nos communautés pour l’être davantage avec nos frères et sœurs en humanité.

A Evreux en la fête de Saint Matthieu, le 21 septembre 2010

+ Christian NOURRICHARD
Evêque d’Evreux

Les Assises de la Famille
Par une série de rencontres (Bordeaux, Lille, Strasbourg, Paris), les « Familles 2011 » se fixe comme objectifs de :

  • Prendre acte des changements intervenus dans la société et les analyser.
  • Mettre en valeur ce que les familles apportent aux personnes et à la société.
  • Faire découvrir l'actualité du message chrétien pour toutes les familles en 2011.
  • Elaborer des propositions pour une politique familiale et une pastorale des familles.