impression
evreux.catholique.fr

Tourisme - Patrimoine

Nous sommes les dépositaires de nos églises


Patrimoine :à l’origine ce mot est issu du latin patrimonium qui signifie héritage des biens du père et de la mère.
Cette notion s’est ensuite étendue au domaine collectif relevant des biens publics.
Nous avons ainsi maintenant, au-delà du patrimoine matériel bâti, les domaines de la nature et de l’environnement, et plus récemment le patrimoine immatériel : traditions, savoir-faire, souvenirs, musiques, audiovisuel ...

Sur le registre de la PRTL, le patrimoine concerné réside essentiellement dans les églises  et tout ce qui s’y rattache.
La plaquette « l’Eure des églises ouvertes et accueillantes » est comme un appel à ouvrir les yeux sur une multitude de sujets passionnants.
Après avoir rappelé que le département de l’Eure est dans les dix premiers sur le plan de la densité en œuvres d’art et objets classés, rentrons dans le vif des sujets : apprendre à regarder pour mieux connaître et mieux apprécier.

Tout d'abord à l'extérieur, appréhender globalement l'église dans son site


boscherville houlbec

 

 

 

 

 

 

S’attarder dans le cimetière,

notre dame d'Epine

calvaire

calvaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Examiner l’architecture de l’église,

prieuré Beaumont le roger

 

 

 

 

 

 

 

Observer les murs, tenter de distinguer différentes époques de construction ou de restauration.

claveau romainrugles

 

 

 

 

 

 

Maintenant passer la porte

et s’arrêter pour un coup d’œil circulaire ; respirer, s’imprégner de l’âme de l’église
(chacune possède la sienne, faite de tout ce que les hommes ont vécu en ce lieu depuis des siècles et, que l’on soit croyant ou non, il est possible de la ressentir)

rouge perriers.

 

 

 

 

 

Faire un premier tour puis,

tranquillement, selon le temps disponible, passer de la vision collective à un regard plus sélectif et s'arrêter sur un sujet qui retient. 

La liste des centres d’intérêt est illimitée : l’architecture intérieure, les murs, la voûte, le mobilier de bois ou de métal, les baies, les vitraux, les autels, la statuaire, les peintures murales ou sur toile, les tissus…

croisille

beaumontst jean 23

 

 

 

 

 

 

Chacun  trouvera forcément son ou ses centres d’intérêt.
Le croyant entré pour la pratique de sa foi trouvera des témoignages supplémentaires de la présence de Dieu; derrière l’œuvre d'art, l’architecture, la technique, le non croyant trouvera l'artiste, l'architecte, le technicien …
L'un et l'autre trouveront de toutes façons l’Homme qui depuis des siècles, parfois des millénaires, avec ou sans moyens, nous a légué tous ces témoins.
Il suffit tout simplement de regarder avec le cœur autant qu'avec les yeux !

Nous sommes dépositaires de ce patrimoine, sachons le garder, l’entretenir pour le transmettre !

credit photos: Pierre Roussel