Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Je m'inscris à la newsletter

 

Je m'abonne aux réseaux sociaux

Je contacte le diocèse

11 bis rue Jean Bart - CS 40165 - 27001 Évreux Cedex

Tel : 02.32.62.82.20

Je donne au diocèse
  • Je demande un acte de baptême

    Une copie de la Carte Nationale d'Identité sera à joindre au courrier

     

    Pour être parrain, marraine
    Pour sa confirmation
    Pour une entrée en école catholique

     


    Le demandeur doit faire une demande écrite au
    Centre diocésain St Jean - Archives de Catholicité
    11, bis rue Jean Bart – CS 40165 – 27001 Évreux cedex
    en joignant une enveloppe timbrée et libellée à son nom et son adresse pour le document.

    Sur cette demande doit figurer :

    -Nom et prénom

    -Date de naissance

    -Date (s'il la connaît mais au moins l'année) et lieu de son baptême (très important)

    -Nom et prénom de son père

    -Nom de jeune fille et prénom de sa mère
     

    En vue d’un mariage

    Même demande écrite et mêmes renseignements adressés au Centre Diocésain St Jean mais l’enveloppe réponse doit être impérativement libellée au nom de la paroisse ou du célébrant qui prépare le dossier de mariage.

     

    Pour imprimer, cliquer ici.

Dominicaines de Sainte Catherine de Sienne

Agenda Annuaire

Le lien avec la Parole de Dieu ?

Être dominicaine, cela veut dire répondre à une vocation qui vise à annoncer la Parole de Dieu en s’appuyant sur l’étude de cette Parole, l’étude du monde dans lequel on vit et la prière. Quelques points forts sous-tendent cette mission que l’on retrouve dans les devises de l’Ordre et de la Congrégation :

  • " Comtemplari et contemplata aliis tradere " " Contempler et porter aux autres le fruit de sa contemplation "
  • " Laudare, Benedicere, Praedicare " " Louer, Bénir, Prêcher "
  • " In cruce vita " " la vie par la croix " (Croix du Christ bien sûr)

L’étude est le centre de notre vie dominicaine. Saint Dominique lui-même a envoyé les tout premiers frères venus le rejoindre, faire des études avant de les envoyer prêcher deux par deux à travers le monde connu de l’époque. De grands savents et penseurs sont aussi venus le rejoindre : Albert le Grand, Thomas d’Aquin, Raymond de Capoue…

La prière, la lectio divina permettent de dépasser l’étude des textes pour se les approprier profondément et se laisser transformer par eux. La participation à la prière de l’Église : Office, Eucharistie… nous redit sans cesse que c’est avec l’Église, pour le monde que nous avons consacré notre vie au service du Christ, Verbe de Dieu.

La vie commune permet les frottements, les échanges et se réfère à la vie des premières communautés chrétiennes. Elle manque à beaucoup d’entre nous aujourd’hui mais est impossible à vivre du fait du petit nombre de sœurs et de leurs âges (en France). Pour la majorité de celles qui ont un engagement paroissial : liturgie, catéchèse, visites, conférences…, la vie communautaire a basculé vers une vie fraternelle en paroisse.