Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Je m'inscris à la newsletter

 

Je m'abonne aux réseaux sociaux

Je contacte le diocèse

11 bis rue Jean Bart - CS 40165 - 27001 Évreux Cedex

Tel : 02.32.62.82.20

Je donne au diocèse
  • Je demande un acte de baptême

    Une copie de la Carte Nationale d'Identité sera à joindre au courrier

     

    Pour être parrain, marraine
    Pour sa confirmation
    Pour une entrée en école catholique

     


    Le demandeur doit faire une demande écrite au
    Centre diocésain St Jean - Archives de Catholicité
    11, bis rue Jean Bart – CS 40165 – 27001 Évreux cedex
    en joignant une enveloppe timbrée et libellée à son nom et son adresse pour le document.

    Sur cette demande doit figurer :

    -Nom et prénom

    -Date de naissance

    -Date (s'il la connaît mais au moins l'année) et lieu de son baptême (très important)

    -Nom et prénom de son père

    -Nom de jeune fille et prénom de sa mère
     

    En vue d’un mariage

    Même demande écrite et mêmes renseignements adressés au Centre Diocésain St Jean mais l’enveloppe réponse doit être impérativement libellée au nom de la paroisse ou du célébrant qui prépare le dossier de mariage.

     

    Pour imprimer, cliquer ici.

Action Catholique Ouvrière

Agenda Annuaire

Au cœur du monde ouvrier

Le monde ouvrier exprime ses cris, ses espoirs en paroles et en actes. Chacun a beaucoup à dire sur sa vie de quartier, de travail ou de famille. Tous ont besoin de l’action pour résister aux dégradations des conditions de vie, de travail.

Les membres de l’A.C.O veulent être acteurs de fraternité, avec d’autres, dans le monde ouvrier. Pour l’A.C.O, il n’y a pas de petite ou grande action, chaque acte posé peut contribuer à changer la vie autour de soi, ouvrir à d’autres réalités et contribuer à bâtir une société plus solidaire. Dans une société où l’individu prime, l’action collective reste indispensable pour changer le monde…

En équipe pour relire la vie

Notre vie passionne l’A.C.O. En équipe, nous la partageons (c’est ce qu’on appelle la révision de vie qui s’appuie sur la méthode du Voir-Juger-Agir). Chaque membre prépare à tour de rôle à partir de ce qui le marque (dans sa vie de travail, de quartier, de famille,…). L’équipe est aussi le lieu de l’accueil de la Parole de Dieu. Jésus-Christ nous montre un Dieu qui vient à notre rencontre par l’incarnation de son fils Jésus. Il nous invite à nous serrer les coudes pour entrer à sa suite dans le Royaume de justice, de paix et d’amour. Il cultive en nous un goût de renaissance. Ensemble nous osons l’Espérance. Nous sommes provoqués à agir.

Une priorité

Les travailleurs et travailleuses en situations de fragilité, de précarité sont de plus en plus nombreux. Lorsque nous les écoutons, leurs paroles révèlent les conditions et aussi les causes de ce qu’ils vivent ; elles présentent les solidarités déjà vécues et celles qui sont nécessaires. Elles portent leurs espoirs. 
L’A.C.O priorise les travailleurs en situations de fragilité, de précarité pour grandir avec eux et témoigner de l’amour de Dieu pour les plus petits exclus de notre société.

L’organisation de l’ACO 
  • 12 000 membres répartis en 1500 équipes de révision de vie, groupes de partage, relais professionnels et autres.
  • 500 prêtres présents dans les équipes, secteurs, diocèses, régions, ainsi qu’une centaine de diacres.
  • 90 Comités diocésains au niveau de chaque diocèse.
  • L’A.C.O publie un journal bimensuel Témoignage A.C.O ainsi d’une revue de formation Repères ACO.

L’A.C.O est membre du Mouvement Mondial des Travailleurs Chrétiens (M.M.T.C), reconnu par le Saint-Siège comme organisation internationale catholique (O.I.C). Il fait partie des membres de la collégialité du C.C.F.D-Terre Solidaire.
L’A.C.O est partie prenante de la Mission ouvrière.

Tous les 4 ans, une Rencontre nationale rassemble des délégations de tous les diocèses pour débattre de l’activité passée, adopter les orientations pour les années à venir, prier et célébrer et faire la fête. La prochaine rencontre nationale aura lieu à St Étienne à la Pentecôte 2018.

 http://acofrance.fr

Quelques éléments d’histoire

Depuis plus de soixante ans, l’histoire de l’A.C.O s’inscrit dans celle du mouvement ouvrier, de l’Église de France, et plus largement du Peuple de Dieu.

L’A.C.O a été fondée en mars 1950 comme mouvement essentiellement apostolique, notamment pour permettre aux jeunes foyers issus de la J.O.C de se retrouver et approfondir leur foi chrétienne.

Au fil des années, l’A.C.O s’est ouverte à la diversité du monde ouvrier et a voulu partager son espérance aux travailleurs et " servir le dialogue entre Dieu et les travailleurs ". Pour cela, elle a invité ses membres à inviter leurs proches à des rencontres appelés " partages de foi " afin d’échanger en toute liberté sur ce qui fait la vie et la foi de chacun.

L’A.C.O tient compte de la grande diversité des membres qui la composent à l’image des la grande diversité du monde ouvrier et populaire (diversité de situations professionnelles, d’âges, d’engagements, de manières de se situer par rapport à la foi, etc.).