Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Je m'inscris à la newsletter

 

Je m'abonne aux réseaux sociaux

Je contacte le diocèse

11 bis rue Jean Bart - CS 40165 - 27001 Évreux Cedex

Tel : 02.32.62.82.20

Je donne au diocèse
  • Je demande un acte de baptême

    Une copie de la Carte Nationale d'Identité sera à joindre au courrier

     

    Pour être parrain, marraine
    Pour sa confirmation
    Pour une entrée en école catholique

     


    Le demandeur doit faire une demande écrite au
    Centre diocésain St Jean - Archives de Catholicité
    11, bis rue Jean Bart – CS 40165 – 27001 Évreux cedex
    en joignant une enveloppe timbrée et libellée à son nom et son adresse pour le document.

    Sur cette demande doit figurer :

    -Nom et prénom

    -Date de naissance

    -Date (s'il la connaît mais au moins l'année) et lieu de son baptême (très important)

    -Nom et prénom de son père

    -Nom de jeune fille et prénom de sa mère
     

    En vue d’un mariage

    Même demande écrite et mêmes renseignements adressés au Centre Diocésain St Jean mais l’enveloppe réponse doit être impérativement libellée au nom de la paroisse ou du célébrant qui prépare le dossier de mariage.

     

    Pour imprimer, cliquer ici.

Bienheureux Jacques-Desire Laval

Présentation de Bienheureux Jacques-Désiré Laval

Témoin de l'Amour de Dieu parmi les hommes

Au village de Croth dans la Vallée de l'Eure en Haute-Normandie, Jacques-Désiré LAVAL naquit le 18 septembre 1803 avec un frère jumeau qui ne vécut que 10 jours. Comme cela se faisait à cette époque, ils furent immédiatement baptisés. Les parents étaient fermiers et le père fut maire de la Commune. La famille vivait une foi profonde et Jacques-Désiré LAVAL, 4ème enfant, parlera de sa mère qui était si bonne envers les pauvres ; mais dès l'âge de 7 ans, il perdit cette maman qu'il aimait tant et cela le marquera dans son cour pour la vie.

Jacques-Désiré LAVAL suivit ses études classiques à Paris de 1817 à 1825. Il devint médecin en août 1830 et exerça avec dévouement et générosité à Saint-André-de-l'Eure et surtout à Ivry-la-Bataille. Jeune, la vie lui souriait et il aimait en profiter délaissant quelque peu la pratique religieuse. Pourtant le Seigneur l'interrogeait, l'appelait. Il résista. Mais l'approche des pauvres n'ayant pas de moyens pour se soigner l'interpella et le fit basculer dans une autre vie.

Il entre alors au séminaire de Saint-Sulpice à Paris et sera ordonné prêtre le 22 décembre 1838. A partir de Janvier 1839, il se retrouvera Curé à Pinterville durant 2 ans. Là encore un autre appel se fit entendre : devenir missionnaire au loin. Il se fait religieux dans la Congrégation du Saint-Esprit et ce fut l'île Maurice, quelque peu perdue dans l'Océan Indien, qui l'accueillit en septembre 1841.

L'esclavage vient d'être aboli ; mais les libertés accordées désorientent les ex-esclaves qui se sentent abandonnés. Le Père LAVAL va les traiter comme ses frères, leur rendant la dignité d'homme. Il apprend leur langue et rédige pour eux un catéchisme en créole.

Il les soigne, forme des familles et les regroupe en Communauté chrétienne en les enrichissant petit à petit des sacrements de baptême, d'Eucharistie, de mariage et en leur recommandant la prière à Marie.

Peu à peu l'humble missionnaire devient l'Apôtre des Mauriciens sans différence pour les races et les religions si diverses en cette île, ce qui fera dire " que si la religion divise, la sainteté unit ". Pour en arriver là, il lui faudra une foi profonde aux limites du courage et de l'abnégation, tendu dans l'Amour de Dieu et du prochain, disant tout simplement :

" Faisons ce que nous pouvons et le Bon Dieu fera la reste "

Épuisé par tant de labeurs, il fermera les yeux à ce monde le 9 septembre 1864 à 9 800 kms de son pays natal pour les ouvrir dans l'Éternité.

En avril 1979, à Rome, Jacques-Désiré LAVAL est déclaré Bienheureux (Personne dont l'Église catholique reconnaît, par la béatification, la perfection chrétienne en autorisant qu'on lui rende un culte local) par le Pape Jean-Paul II.

Jacques-Désiré LAVAL est toujours vénéré à l'Ile Maurice et ceux de là-bas actuellement en France se réunissent chaque année à Pinterville avec bien des chrétiens normands pour le prier et demander son intercession.

 

 Pour visualiser quelques illustrations du Père Laval, cliquer ici.

 Pour voir des photos des vitraux sur le Père Laval, cliquer ici.

 

 Version pdf du texte : LeBienheureuxJacques.pdf