Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Je m'inscris à la newsletter

 

Je m'abonne aux réseaux sociaux

Je contacte le diocèse

11 bis rue Jean Bart - CS 40165 - 27001 Évreux Cedex

Tel : 02.32.62.82.20

Je donne au diocèse
  • Je demande un acte de baptême

    Une copie de la Carte Nationale d'Identité sera à joindre au courrier

     

    Pour être parrain, marraine
    Pour sa confirmation
    Pour une entrée en école catholique

     


    Le demandeur doit faire une demande écrite au
    Centre diocésain St Jean - Archives de Catholicité
    11, bis rue Jean Bart – CS 40165 – 27001 Évreux cedex
    en joignant une enveloppe timbrée et libellée à son nom et son adresse pour le document.

    Sur cette demande doit figurer :

    -Nom et prénom

    -Date de naissance

    -Date (s'il la connaît mais au moins l'année) et lieu de son baptême (très important)

    -Nom et prénom de son père

    -Nom de jeune fille et prénom de sa mère
     

    En vue d’un mariage

    Même demande écrite et mêmes renseignements adressés au Centre Diocésain St Jean mais l’enveloppe réponse doit être impérativement libellée au nom de la paroisse ou du célébrant qui prépare le dossier de mariage.

     

    Pour imprimer, cliquer ici.

Parler d'argent

Contrairement à certaines idées reçues, le diocèse d’Évreux, comme tous les diocèses de France, ne perçoit aucune subvention de l’État ni du Vatican.
Elle ne vit que de dons, dont le vôtre. Votre générosité est son unique ressource.
Quelles sont les dépenses dans l’Église de l’Eure ?

(données 2016)

Le poste le plus important est constitué des rémunérations des personnes au service de l’Église diocésaine ; environ 2,1 millions d’euros.

  • La rémunération de 72 prêtres, y compris des compléments de retraites pour certains prêtres aînés,
  • Les frais d’études de 4 séminaristes,
  • Les salaires de 15 laïcs des services diocésains et de 45 laïcs en paroisses,
  • Les indemnités de 13 religieuses.

Les dépenses pour le fonctionnement des services diocésains et les paroisses : environ 1,9 millions d’euros, et pour les principales : 

  • Les frais de déplacements,
  • Les achats de fournitures, de cierges, de matériel, de mobilier,
  • L’entretien du matériel,
  • Les frais de formation (séminaristes, prêtres, salariés, bénévoles),
  • Les locations de logements pour quelques prêtres,
  • Les charges de communication,
  • Les impôts et les taxes,
  • …. Et beaucoup d’autres natures de charges…

Les charges immobilières : investissements, entretien des bâtiments, énergie : le centre diocésain, des salles paroissiales, des presbytères, 6 églises qui sont propriété du diocèse ; environ 1,2 millions d’euros pour les quelques 80 " biens " du diocèse.

Comment fait-on pour financer tout cela ?

Essentiellement les dons :

  • Le Denier de l’Église : 1,4 millions d’euros.
  • Les quêtes lors des messes : 1,2 millions d’euros.
  • Les offrandes versées à l’occasion des célébrations : baptêmes, mariages, funérailles : 0,8 millions d’euros.
  • D’autres dons spécifiques de fidèles, les troncs dans les églises, les offrandes de messes.
  • Les legs, les donations : ressources parfaitement aléatoires.
Et finalement, les dépenses sont-elles toutes financées ?

C’est variable. Il y a parfois un petit excédent, mais ce n'est pas toujours le cas.
La difficulté provient des legs et donations, dont les montants sont par nature très variables d’une année sur l’autre.

Et quand il n’y a pas assez de ressources, comment fait-on pour payer les charges ?

Le diocèse a des réserves financières, constituées avec les excédents des décennies antérieures. Les fidèles étaient alors plus nombreux, et le coût de la vie était moindre.

Les réserves financières permettent également de financer une partie des investissements immobiliers.


Le denier de l'Église
Je donne à mon Église
Les quêtes, offrandes et troncs
Les legs et donations
L'Économat