Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Je m'inscris à la newsletter

 

Je m'abonne aux réseaux sociaux

Je contacte le diocèse

11 bis rue Jean Bart - CS 40165 - 27001 Évreux Cedex

Tel : 02.32.62.82.20

Je donne au diocèse
  • Je demande un acte de baptême

    Une copie de la Carte Nationale d'Identité sera à joindre au courrier

     

    Pour être parrain, marraine
    Pour sa confirmation
    Pour une entrée en école catholique

     


    Le demandeur doit faire une demande écrite au
    Centre diocésain St Jean - Archives de Catholicité
    11, bis rue Jean Bart – CS 40165 – 27001 Évreux cedex
    en joignant une enveloppe timbrée et libellée à son nom et son adresse pour le document.

    Sur cette demande doit figurer :

    -Nom et prénom

    -Date de naissance

    -Date (s'il la connaît mais au moins l'année) et lieu de son baptême (très important)

    -Nom et prénom de son père

    -Nom de jeune fille et prénom de sa mère
     

    En vue d’un mariage

    Même demande écrite et mêmes renseignements adressés au Centre Diocésain St Jean mais l’enveloppe réponse doit être impérativement libellée au nom de la paroisse ou du célébrant qui prépare le dossier de mariage.

     

    Pour imprimer, cliquer ici.

Enjeu spirituel

Enjeu Spirituel 

  • Toute proposition de l’Évangile est un défi. Les difficultés et les résistances peuvent à vue humaine paraître insurmontables. Croire qu’il est possible d’annoncer la foi et de fonder des communautés chrétiennes ne repose que sur la confiance que nous faisons au Christ qui nous appelle et nous envoie.
  • Si toute action pastorale requiert une analyse des conditions de faisabilité et nécessite d’approfondir les projets, elle n’est pas pour autant déterminée par les chances de réussite qui paraissent la rendre possible. Si nous nous engageons dans une telle aventure avec foi et persévérance l’Esprit Saint nous surprendra.
  • La célébration des louanges dominicales n’est pas d’abord un moyen pour maintenir ce que nous ne pouvons plus assurer. Elle est une célébration liturgique traditionnelle dans l’Église, mais que les catholiques du diocèse proposent à tous aujourd’hui dans la célébration du dimanche, en lien avec l’Eucharistie. En ce sens, cette proposition est nouvelle.
  • Pour comprendre l’enjeu de la louange dominicale, il est nécessaire de replacer cette initiative dans l’ensemble du projet diocésain. La création des paroisses nouvelles, des communautés locales en particulier, n’a pas été envisagée d’abord comme un moyen de suppléer au manque de prêtres. Elle a été proposée pour permettre aux chrétiens d’annoncer et de servir le Christ dans la population où ils se trouvent. Notre recherche se situe dans une perspective d’Évangélisation.
  • La célébration du dimanche par les chrétiens dans les communautés locales est indispensable pour que des communautés d’Église se constituent. Chez nous, ce rassemblement dominical apparaît nécessaire à l’Église pour témoigner de sa foi au Christ par une présence au plus près des gens. Elle assure une visibilité régulière: Comme vicaire général, témoin de ce qui se recherche dans le diocèse depuis une vingtaine d’année, je puis assurer que cette question est réfléchie depuis longtemps. Les A.D.A.P ont été une première expérience qu’il ne s’agit pas de renier, mais dont nous avons mesuré les limites. Plusieurs commissions diocésaines ont travaillé autour de ce sujet. Les membres du dernier groupe auquel un travail a été demandé sont présents aujourd’hui dans cette salle. Cependant, nous sentons l’intérêt permanent des chrétiens pour cette question. Ils savent bien qu’une communauté locale qui ne célèbre le dimanche qu’une fois par mois est une communauté appelée à disparaître. Sa visibilité devient illisible. Nous prenons le risque de faire le désert. Des églises ouvertes régulièrement le dimanche (ou le samedi) constituent des repères accessibles à tous. Il est nécessaire que cette session ouvre un temps d’expérimentation. Il nous faut avoir le courage d’avancer dans la mise en œuvre de ce projet.
  • La mise en place des louanges dominicales, avec son enjeu spirituel et ecclésial, relève directement de la responsabilité du curé. Elle est liée à la charge pastorale de celui-ci. L’accompagnement des chrétiens dans cette prière liturgique est une priorité pour un pasteur. Son ministère trouve là un lieu pour la vie de l’Église essentiel.
  • Comme l’existence des paroisses nouvelles, la louange dominicale représente un tournant dans la présence de l’Église à la société. Elle suppose donc que nous prenions le temps et les moyens de faire connaître, d’informer, d’expliquer. Bref, elle oblige à réfléchir une bonne communication.
  • La louange dominicale appelle aussi à un approfondissement de notre foi autour de l’Eucharistie et de la Parole de Dieu. Elle nous invite notamment à soigner les célébrations eucharistiques


Père Roland DOLLE,
23 Février 2005

 

 Version pdf du texte : EnjeuSpirituel.pdf