Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Je m'inscris à la newsletter

 

Je m'abonne aux réseaux sociaux

Je contacte le diocèse

11 bis rue Jean Bart - CS 40165 - 27001 Évreux Cedex

Tel : 02.32.62.82.20

Je donne au diocèse
  • Je demande un acte de baptême

    Une copie de la Carte Nationale d'Identité sera à joindre au courrier

     

    Pour être parrain, marraine
    Pour sa confirmation
    Pour une entrée en école catholique

     


    Le demandeur doit faire une demande écrite au
    Centre diocésain St Jean - Archives de Catholicité
    11, bis rue Jean Bart – CS 40165 – 27001 Évreux cedex
    en joignant une enveloppe timbrée et libellée à son nom et son adresse pour le document.

    Sur cette demande doit figurer :

    -Nom et prénom

    -Date de naissance

    -Date (s'il la connaît mais au moins l'année) et lieu de son baptême (très important)

    -Nom et prénom de son père

    -Nom de jeune fille et prénom de sa mère
     

    En vue d’un mariage

    Même demande écrite et mêmes renseignements adressés au Centre Diocésain St Jean mais l’enveloppe réponse doit être impérativement libellée au nom de la paroisse ou du célébrant qui prépare le dossier de mariage.

     

    Pour imprimer, cliquer ici.

Célébrer le jour du Seigneur

L’histoire du dimanche commence avec la résurrection du Christ, le jour de Pâques. En effet, dès les premières communautés chrétiennes, le dimanche s’impose comme le jour de rassemblement des fidèles :

" Le premier jour de la semaine, alors que nous étions réunis pour rompre le pain, (…) Paul adressait la parole aux frères. "
Livre des Actes des apôtres, chapitre 20, verset7

En se rassemblant le " premier jour de la semaine ", c’est à dire le dimanche, les chrétiens manifestent donc la place centrale de la Résurrection dans leur foi. Le dimanche est mémorial de la mort et de la résurrection du Christ, le jour de l’Eucharistie, jour où l’Assemblée est réunie pour chanter la gloire de Dieu et lui rendre grâce. Dieu sauve. Le dimanche nous invite à prendre notre part de cette œuvre de Dieu dans le monde. Il nous oriente, semaine après semaine, pour travailler à un monde plus juste et fraternel.

Pour tous, croyants ou non, le dimanche permet en outre d’échapper au rythme de la semaine pour un temps de repos, de loisir, de rencontres... Une respiration pour retrouver le sens de l’humain.

" Ce jour-là, en effet, les fidèles doivent se rassembler pour que, entendant la parole de Dieu et participant à l’Eucharistie, ils fassent mémoire de la Passion, de la Résurrection et de la Gloire du Seigneur Jésus et rendent grâces à Dieu… Aussi le jour dominical est-il le jour de fête primordial qu’il faut proposer (…) à la piété des fidèles, de sorte qu’il devienne aussi jour de joie et de cessation du travail… car il est le fondement et le noyau de toute l’année liturgique. "
Concile Vatican II, Constitution sur la sainte liturgie § 106.

 Des questions ? Des éléments de réponses sur le site de la Conférence des Évêques de France.