Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Je m'inscris à la newsletter

 

Je m'abonne aux réseaux sociaux

Je contacte le diocèse

11 bis rue Jean Bart - CS 40165 - 27001 Évreux Cedex

Tel : 02.32.62.82.20

Je donne au diocèse
  • Je demande un acte de baptême

    Une copie de la Carte Nationale d'Identité sera à joindre au courrier

     

    Pour être parrain, marraine
    Pour sa confirmation
    Pour une entrée en école catholique

     


    Le demandeur doit faire une demande écrite au
    Centre diocésain St Jean - Archives de Catholicité
    11, bis rue Jean Bart – CS 40165 – 27001 Évreux cedex
    en joignant une enveloppe timbrée et libellée à son nom et son adresse pour le document.

    Sur cette demande doit figurer :

    -Nom et prénom

    -Date de naissance

    -Date (s'il la connaît mais au moins l'année) et lieu de son baptême (très important)

    -Nom et prénom de son père

    -Nom de jeune fille et prénom de sa mère
     

    En vue d’un mariage

    Même demande écrite et mêmes renseignements adressés au Centre Diocésain St Jean mais l’enveloppe réponse doit être impérativement libellée au nom de la paroisse ou du célébrant qui prépare le dossier de mariage.

     

    Pour imprimer, cliquer ici.

Le Mariage

Sommaire

Définition
Les quatre piliers du mariage
Quelles démarches ?
Offrandes pour la célébration des mariages

" Parce que vous pensez que Dieu a quelque chose à voir avec votre amour, vous faites le choix de vous MARIER A L’ÉGLISE et de vous donner le sacrement de mariage. "

Définition

Union légitime de deux personnes (homme et femme) dans les conditions prévues par la loi. Par le sacrement de mariage, les deux époux s’engagent pour la vie devant Dieu et l’Église.

Les quatre piliers du mariage

Sacrement que se donnent les époux

" L’alliance matrimoniale, par laquelle un homme et une femme constituent entre eux une communauté de toute la vie, ordonnée par son caractère naturel au bien des conjoints ainsi qu’à la génération et à l’éducation des enfants, a été élevée entre baptisés par le Christ Seigneur à la dignité de sacrement ".

Le Mariage dans le dessein de Dieu

L’Écriture Sainte s’ouvre sur la création de l’homme et de la femme à l’image et à la ressemblance de Dieu (cf. Gn 1, 26-27) et s’achève sur la vision des " noces de l’Agneau " (Ap 19, 7. 9). D’un bout à l’autre l’Écriture parle du mariage et de son " mystère ", de son institution et du sens que Dieu lui a donné, de son origine et de sa fin, de ses réalisations diverses tout au long de l’histoire du salut, de ses difficultés issues du péché et de son renouvellement " dans le Seigneur " (1 Co 7, 39), dans l’Alliance nouvelle du Christ et de l’Église (cf. Ep 5, 31-32).

Le Mariage

Le mariage entre un homme et une femme baptisés, vivant de la foi chrétienne, est un sacrement s’il est décidé librement, voulu comme unique et définitif, c’est-à-dire jusqu’à la mort, et ouvert à l’accueil des enfants. Le sacrement du mariage donne aux époux la grâce de renforcer et perfectionner leur amour, d’affermir leur unité indissoluble et de se sanctifier dans leur vie familiale.
Le mariage doit être célébré publiquement par l’échange des consentements : l’engagement public et libre des époux l’un envers l’autre. La célébration se fait normalement devant l’assemblée chrétienne, les témoins et le curé, ou un prêtre un diacre, délégués par lui. Le célébrant appelle la bénédiction de Dieu sur les époux et leur foyer.

Le sacrement est un don de Dieu, l’Église ne se reconnaît donc pas le pouvoir d’annuler ce don. Quelqu’un qui a réellement reçu le sacrement de mariage ne peut pas se marier une seconde fois après son divorce. S’il le fait, il demeure membre de l’Église, puisque le don du baptême ne peut être annulé, mais il entre dans une rupture de vie sacramentelle tant qu’il ne peut pas recourir au sacrement de Pénitence.

Source : Extrait du petit guide de la Foi Catholique, Mgr André Vingt-trois, Éditions : Le Sénevé / Cerp - site de la conférence des Évêques de France


 Pour aller plus loin, aller sur le site de la Conférence des Évèques de France.

 

 

 

Quelles démarches ?

Offrandes pour la célébration des mariages

Réf. : Code de Droit canonique, canons 848 et 1264.
Ce sont les dons qu’elle reçoit qui permettent à l’Église d’assurer le traitement des prêtres et
le salaire des laïcs qu’elle emploie, ses actions pastorales et missionnaires (catéchèse, oeuvres, solidarité, etc.), l’entretien des édifices dont elle a la charge, et donc d’accueillir et de célébrer les baptêmes, les mariages et les obsèques qui lui sont demandés.
A l’occasion de ces célébrations, les chrétiens sont invités à faire un don (le casuel) en fonction de leurs moyens. Il conviendrait qu’il soit proportionnel aux dépenses engagées (de 5 à 10 % par exemple).
Mais, à titre indicatif, les évêques de la Province de Normandie estiment que ces offrandes, à compter du 1 er juillet 2013, devraient être :

  • de 50 € à 100 € pour un baptême,
  • de 150 € à 200 € pour un mariage,
  • de 180 € pour des obsèques.

 

Le 25 avril 2013
Jean-Charles Descubes, Archevêque de Rouen
Jean-Claude Boulanger, Évêque de Bayeux-Lisieux
Jean-Luc Brunin, Évêque du Havre
Jacques Habert, Évêque de Séez
Christian Nourrichard, Évêque d’Évreux