Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Je m'inscris à la newsletter

 

Je m'abonne aux réseaux sociaux

Je contacte le diocèse

11 bis rue Jean Bart - CS 40165 - 27001 Évreux Cedex

Tel : 02.32.62.82.20

Je donne au diocèse
  • Je demande un acte de baptême

    Une copie de la Carte Nationale d'Identité sera à joindre au courrier

     

    Pour être parrain, marraine
    Pour sa confirmation
    Pour une entrée en école catholique

     


    Le demandeur doit faire une demande écrite au
    Centre diocésain St Jean - Archives de Catholicité
    11, bis rue Jean Bart – CS 40165 – 27001 Évreux cedex
    en joignant une enveloppe timbrée et libellée à son nom et son adresse pour le document.

    Sur cette demande doit figurer :

    -Nom et prénom

    -Date de naissance

    -Date (s'il la connaît mais au moins l'année) et lieu de son baptême (très important)

    -Nom et prénom de son père

    -Nom de jeune fille et prénom de sa mère
     

    En vue d’un mariage

    Même demande écrite et mêmes renseignements adressés au Centre Diocésain St Jean mais l’enveloppe réponse doit être impérativement libellée au nom de la paroisse ou du célébrant qui prépare le dossier de mariage.

     

    Pour imprimer, cliquer ici.

Le pèlerinage en Terre Sainte

Ce pèlerinage a lieu tous les deux ou trois ans. Partir en pèlerinage en Terre Sainte, c’est l’occasion exceptionnelle de recevoir les bienfaits que le Seigneur m’offre sur les lieux mêmes où Il s’est incarné et a dispensé tous Ses dons. Cette terre est profondément habitée par tout ce que le Christ, les Patriarches, les Prophètes ont vécu et enseigné. Elle aide chaque pèlerin à revenir aux racines de la foi et de sa propre foi, en écoutant et méditant la Parole dans les sites témoins de tous les événements. Venez puiser à cette source pour vivifier votre foi ! 
 
Voici quelques témoignages de pèlerins partis cette année, ce sont eux qui en parlent le mieux !

" Notre pèlerinage a débuté dans le désert du Néguev. Ce désert de rochers est sec et aride. Et pourtant, on peut y trouver des plantes merveilleuses, à condition d’y apporter de l’eau vive, par irrigation, ou goutte à goutte. Nos vies sont parfois arides. La Parole de Dieu est comme cette eau vive. Ayons soin de l’instiller dans nos vies, au goutte à goutte ou à grands flots. Alors, nous verrons pousser et fleurir des plantes et des fruits merveilleux. "
Nathalie

" Ce pèlerinage fut pour nous un temps fort de ressourcement spirituel bonifié par les commentaires éclairés de nos guides. Ce fut également des opportunités de rencontre, avec un pays, son passé, son présent, avec des habitants qui ont témoigné de ce qu’ils vivent chaque jour, avec des amis pèlerins exprimant leur ressenti et… avec nous-mêmes, confrontés à notre foi et à ses doutes. À nous de porter témoignage auprès de nos communautés de ce que nous avons vu et entendu. Nous avons parcouru l’Ancien et le Nouveau Testament. Parcouru n’est pas un vain mot ! Nous avons marché sur les pas d’Abraham, Moïse, les prophètes, Jésus, les Saints… Nous avons foulé la même terre. Nous avons lu les textes de la Bible aux endroits concernés. On aurait pu fermer les yeux et les voir tous avec nous. Lire la Bible est maintenant une nécessité. "
Christine et Ghislain

" Ce pèlerinage " aux sources de la foi ", bien préparé par Catherine et Jean-Luc Vélot, accompagné par le père Michel Daubanes, bibliste passionné et Gila, une guide exceptionnelle, m’a permis de bien faire le lien entre cette Terre où le Christ a pris notre humanité et la Parole qui l’habite et qui nous fait vivre, aujourd’hui. "
Françoise

" Chaque jour, nous relisions la Bible, sur les lieux visités en suivant l’année liturgique. J’ai vraiment senti que Dieu s’est incarné en Jésus. Je crois que le témoignage du petit frère de Foucault restera un de mes souvenirs le plus précieux : " faire des choses insignifiantes, être à côté ". Quel beau voyage ! "
Marie Laure

" Le pèlerinage en Terre Sainte… désiré… attendu et réalisé !… Marcher sur les pas de Jésus, dans ce pays que Ses pieds ont foulé, augmente ma compréhension de l’Incarnation du Verbe. Depuis mon enfance, j’ai entendu et lu les textes d’Évangile et, de plusieurs j’aurais pu dire : " je les sais par cœur ! ". Et ce, jusqu’à Noël 1987 où j’ai eu un premier contact avec la transmission orale : Parole vivante. À partir de là, je me suis laissée saisir par Elle, et j’ai commencé à La connaître : Elle me transforme dans ma vie spirituelle, la Parole prend chair ! Ici, dans ce lieu où Jésus est venu, à un moment donné, dans la culture d’un peuple choisi par Dieu : j’éprouve la venue du Verbe de Dieu enraciné dans le cosmos pour l’éternité !

" Et le Verbe s’est fait chair et Il a demeuré parmi nous ! "
Jn 1, 14

Cet Évangile est éternellement présent ! Quelle merveille ! Deo gracias !!!  "

Hélène

" Suivre les chemins de Jésus et visiter les hauts lieux de la grande aventure biblique est très formateur. Il serait souhaitable que toute personne ayant un engagement paroissial puisse le faire. Nos yeux s’ouvrent… Quelle belle aventure… "
Christiane

" Ce dernier jour en Terre Sainte, nous sommes sur la route d’Emmaüs et nous faisons halte à Abu Gosh. Nous découvrons là, une oasis de fraternité. Les frères (de la communauté du Bec Hellouin) cultivent des gestes de paix, au milieu de ce village musulman, par leur " présence cordiale ", ils sèment des graines d’espérance, de paix et de fraternité.  "
Nathalie

" Au retour de Terre Sainte, fatiguée mais contente de ces temps forts vécus sur ces lieux de vie de Jésus, puis les différentes rencontres avec des personnes pour nous parler de leur vie en Israël. Nous revenons plus riches dans notre foi. "
Françoise